DOMUNI UNIVERSITAS

Se former autrement: les cours à la carte

Cours à la carte
Utilisez le moteur de recherche et cliquez sur le titre pour voir le plan détaillé.

  • Cours accompagné : vous avez accès à la plateforme d'enseignement et votre étude est supervisée par le professeur. Validation académique de 3 ECTS transférables.
  • Cours en lecture seule: vous recevez le cours en pdf dans les 48 heures

Suivez aussi les cours à la carte en anglais, en italien, en arabe ou en espagnol.

Rechercher les cours

A la source du droit international : l'école de Salamanque

A la source du droit international : l'école de Salamanque

Au XVIe siècle, la doctrine du droit naturel est reprise et développée par les juristes théologiens de l’Ecole de Salamanque. Initiée par l’enseignement du dominicain Francisco de Vitoria et diffusée par ses disciples, l’Ecole espagnole participe du « réveil du thomisme" caractérisant la période. Elle est reconnue comme la source du droit international.

Ce que les philosophes disent du vivre-ensemble

Ce que les philosophes disent du vivre-ensemble

Comment construire la paix ? A la lumière des écrits de John Locke, Thomas Hobbes, Jean-Jacques Rousseau, Karl Marx, Axel Honneth et Jürgen Habermas, ce cours tend à répondre à cette question.
En pensant la vie sociale en termes de contrat, de lutte ou encore de consensus rationnel, ces philosophes apportent un éclairage sur la quête de liens sociaux durables et efficaces, pour un «vivre-ensemble» harmonieux et pacifique.

Droit international humanitaire

Droit international humanitaire

DRT002r  Ce que l'on appelle communément le DIH, c'est l'étude du droit relatif aux conflits armés. On entend là : leur qualification des conflits armés, l'occupation, les conflits transnationaux, la distinction entre civils et combattants ainsi que les conséquences relatives aux statuts et régimes juridiques qui en découlent. Il existe d'autres aspects comme la conduite des hostilités, la participation directe aux hostilités, l'assistance humanitaire, la mise en œuvre du droit humanitaire, les droits de la personne, etc.

Droit international pénal

Droit international pénal

DRT009  Le droit international pénal se définit comme un ensemble de règles qui visent à proscrire certains comportements et à rendre responsables les auteurs de ces comportements. Ces règles permettent ou obligent les États à poursuivre et à punir les auteurs des crimes. Le droit international pénal règlemente également les aspects procéduraux devant les juridictions internationales pénales.

Du devoir de désobéir

Du devoir de désobéir

Ce cours sera disponible en mai 2019

Introduction au droit international public

Introduction au droit international public

DRT001  Le but global de ce cours est de familiariser les étudiant.e.s avec les différents concepts du droit international public. L’objectif sera double : premièrement, assurer une compréhension globale de l’ordre juridique international et, deuxièmement, permettre aux étudiant.e.s la maîtrise de concepts fondamentaux du droit international de façon à être en mesure de les appliquer aux cas pratiques émanant, entre autres, de l’actualité.

La libre circulation

La libre circulation

DRT005. La crise des réfugiés appelle l'humanité et non seulement l'Europe à une réflexion honnête et courageuse à propos du droit fondamental à la circulation. Un éclairage historique, philosophique et théologique sur les développements de cette question est très convaincant.

La protection de l'environnement dans les conflits armés

La protection de l'environnement dans les conflits armés

DRT003  La protection de l’environnement dans les conflits armés est une matière récente en droit international. Elle est évolutive. Les états légifèrent en cette matière au fur et à mesure que l’humanité est confrontée aux catastrophes environnementales et aux conséquences irréversibles des conflits armés.

Les femmes dans les périodes de post-conflit : analyse des grands enjeux

Les femmes dans les périodes de post-conflit : analyse des grands enjeux

DRT010r Ce cours, composé de lectures, a pour objectif de vous faire réfléchir aux enjeux de genre dans les périodes de post-conflit.

Les lectures discutent de la place des femmes durant cette temporalité, souvent difficile à délimiter, qu’est l’après-conflit, ainsi que des liens entre les périodes de conflit et de reconstruction. Les textes proposés reposent sur une constatation commune : les femmes sont particulièrement touchées par les conflits armés, mais leurs places dans les structures décisionnelles relatives à la reconstruction de la société sont souvent minimes.

Les théories de la reconnaissance

Les théories de la reconnaissance

DRT006  Le mot « reconnaissance » est un terme doté d’une signification précise en philosophie morale et politique, une signification qui diffère des acceptions plus communes du terme. D’une part, le champ sémantique et technique couvert par cette notion n’est pas celui de la gratitude, tel le sentiment moral que l’on peut expérimenter lorsqu’on se sent le « débiteur » d’autrui. La reconnaissance, au sens où nous l’entendons ici désigne la reconstruction des rapports sociaux (Ferry), le développement de rapport positif par l’estime de l’autre et le respect de sa différence (Honneth et Taylor), la justice sociale ou la redistribution équitable de biens et avantages socio-économiques (Fraser), l’échange symbolique de dons de reconnaissance entre partenaires (Hénnaf et Ricœur).

« 1 »