DOMUNI UNIVERSITAS

Histoire de l'art

« L’art ne sert à rien ». On le sait. Pourtant, sans la musique, la peinture, la sculpture, le théâtre, le cinéma et tant d’autres formes d’expression artistiques, la vie serait bien mièvre et, à la longue « mortelle » ! Il y a dans l’art une dimension typiquement humaine. Agir « pour l’amour de l’art », c’est échapper à la nécessité. L’art rend présente une gratuité qui conjure l’asphyxie des sociétés monodimensionnelles, qui ouvre un espace vital vers des horizons dégagés, vers de nouvelles cultures ou plutôt des cultures « nouvelles » au sens de jaillissantes, d’imprévisibles, dans la spontanéité de leur création. Il se produit souvent une forme de catharsis qui fait que l’on se sent apaisé, humanisé, à la fin de certaines représentations théâtrales ou après la visite de certaines expositions.