DOMUNI UNIVERSITAS

Herméneutique

Herméneutique

NTH18027 Le terme ‘herméneutique’ est dérivé du grec ‘ermhneuein‘ (hermèneuein) que l’on peut comprendre de différentes façons : interpréter, traduire, transposer, mais aussi expliquer, expliciter, commenter, ... Une dualité de sens qui va perdurer à travers toute l’histoire de l’herméneutique : interprétation et explication. Le sens commun de toutes ces traductions est l’idée d’une médiation qui rend clair, compréhensible ce qui lui était obscur, caché, ... .

Crédits ECTS: 6
Professeur : Christian Mongay Nyabolondo, msc

Description :

Le présent cours se veut avant tout une initiation des étudiants à l’herméneutique philosophique. Etant donné la complexité de ce concept, lequel se soumet à l’interdisciplinarité, nous nous proposons d’en éluder l’évolution en mettant au jour les jalons principaux de la pensée herméneutique depuis ses origines grecques jusqu’aux herméneutiques contemporaines dites philosophiques : de Schleiermacher, Dilthey, Nietzsche, Heidegger, Betti, Gadamer et Ricœur.

Objectifs

  • Éclairer le sens de concepts fondamentaux en l’herméneutique philosophique, comme ceux de compréhension, d'interprétation, de texte ou encore de discours, etc., tout en introduisant les étudiants à la lecture de grandes œuvres de l’herméneutique philosophique.
  • La compréhension des grands enjeux l’herméneutique philosophique.
  • Les liens entre les grands textes étudiés et les débats contemporains seront évoqués régulièrement en cours.

Modalités d’évaluation :

Le cours sera sanctionné par un examen final écrit que les étudiants enverront au professeur par courriel. L’examen final comptera pour 50 % des points. Les devoirs de l’année compteront pour les autres 50 % des points. En guise de devoirs de l’année, l’étudiant aura à présenter deux travaux :

  • Un travail de 8 à 10 pages portant sur un thème tiré de l’un des ouvrages principaux des auteurs étudiés (entre autres Schleiermacher, Dilthey, Gadamer et Ricœur)
  • Un travail de synthèse (3 à 5 pages) sur la comparaison des conceptions des auteurs étudiés sur le rapport interprétation-compréhension.