DOMUNI UNIVERSITAS

Philosophie médiévale, abrégé historique nº2

Philosophie médiévale, abrégé historique nº2

PHIL009    Dans cet immense labeur d’assimilation critique de la science gréco-arabe (C) deux institutions, caractéristiques du XIII siècle, ont joué un rôle décisif : d’une part, l’université, fruit institutionnel du mouvement scolaire du XII siècle et dont les méthodes scolaires ont façonné en profondeur la pensée du Moyen Âge tardif (la « Scolastique ») (A), et, d’autre part, les ordres mendiants (B).

Crédits ECTS: 3
Professeur : Serge Thomas Bonino O.P

Deuxième partie du cours du frère Serge-Thomas Bonino op.

Cette deuxième partie comprend les leçons 7 à 13.

Sommaire

Septième leçon : Saint Bonaventure

A. L’itinéraire de l’âme vers Dieu
B. Philosophie et sagesse chrétienne

Huitième leçon : Saint Thomas d’Aquin

A. La nature et la grâce
B. La foi et la raison d’après la Somme contre les Gentils

Neuvième leçon : L’aristotélisme radica

Dixième leçon : Le tournant de 1277 et le mouvement doctrinal à la fin du XIII siècle

A. Les conséquences de la condamnation de 1277

  • 1. La critique théologique de la philosophie
  • 2. Le scepticisme
  • 3. L’indépendance de la philosophie
  • 4. Dernière conséquence de ce divorce, la théologie doit se trouver de nouveaux instruments

B. Les traditions doctrinales à la fin du XIII siècle

Onzième leçon : Jean Duns Scot

A. Philosophie et théologie

  • 1. Premier argument
  • 2. Deuxième argument
  • 3. Troisième argument

B. La métaphysique comme ontologie

  • 1. Primo
  • 2. Secundo

C. L’interprétation du Décalogue

Douzième leçon : La vie doctrinale dans l’ordre des Frères Prêcheurs au XIV siècle

A. Les vicissitudes du thomisme
B. Maître Eckhart et la mystique rhénane

Treizième leçon : Guillaume d’Ockham et le mouvement doctrinal à la fin du Moyen Age

A. Guillaume d’Ockham
B. Le mouvement doctrinal à la fin du Moyen Age