DOMUNI UNIVERSITAS

Philosophie médiévale, abrégé historique nº2

Philosophie médiévale, abrégé historique nº2

PHIL009    Dans cet immense labeur d’assimilation critique de la science gréco-arabe (C) deux institutions, caractéristiques du XIII siècle, ont joué un rôle décisif : d’une part, l’université, fruit institutionnel du mouvement scolaire du XII siècle et dont les méthodes scolaires ont façonné en profondeur la pensée du Moyen Âge tardif (la « Scolastique ») (A), et, d’autre part, les ordres mendiants (B).

Crédits ECTS: 6
Professeur : Serge Thomas Bonino O.P

Objectifs :

Présenter comment, dans cet immense labeur d’assimilation critique de la science gréco-arabe (C) deux institutions, caractéristiques du XIII siècle, ont joué un rôle décisif : d’une part, l’université, fruit institutionnel du mouvement scolaire du XII siècle et dont les méthodes scolaires ont façonné en profondeur la pensée du Moyen Âge tardif (la « Scolastique ») (A), et, d’autre part, les ordres mendiants (B).

 

Acquis pédagogiques :

A la fin de ce cours, les étudiant.e.s auront :

  • Une connaissance des auteurs médiévaux qui ont philosophé dans la foi ou en lien avec la foi.
  • Une perception claire du rôle de certains mouvements comme les ordres mendiants, dans l’évolution de la pensée philosophique.
  • Une vue d’ensemble des auteurs, de leur doctrine et de leur réflexion.

 

Modalités d’évaluation :

  • un quizz de synthèse de la matière
  • un devoir écrit dont le sujet est choisi par l’étudiant.e parmi une liste imposée, troisièmement par un examen en présentiel, à la fin du semestre.
  • Un examen en présentiel, à la fin du semestre.

 

Bibliographie :

Bonaventure, Itinéraire de l’âme vers Dieu, De reductione artium ad theologiam

Thomas d’Aquin, Somme de théologie, Somme contre les gentils

Jean Paul II, Fides et ratio

Jean Duns Scot Ordinatio, Reportata parisiensia

Maître Eckhart, Sentences, Traité du détachement

Guillaume d’Ockham, Ordinatio

 

 

Deuxième partie du cours du frère Serge-Thomas Bonino op.

Cette deuxième partie comprend les leçons 7 à 13.

Sommaire

Septième leçon : Saint Bonaventure

A. L’itinéraire de l’âme vers Dieu
B. Philosophie et sagesse chrétienne

Huitième leçon : Saint Thomas d’Aquin

A. La nature et la grâce
B. La foi et la raison d’après la Somme contre les Gentils

Neuvième leçon : L’aristotélisme radica

Dixième leçon : Le tournant de 1277 et le mouvement doctrinal à la fin du XIII siècle

A. Les conséquences de la condamnation de 1277

  • 1. La critique théologique de la philosophie
  • 2. Le scepticisme
  • 3. L’indépendance de la philosophie
  • 4. Dernière conséquence de ce divorce, la théologie doit se trouver de nouveaux instruments

B. Les traditions doctrinales à la fin du XIII siècle

Onzième leçon : Jean Duns Scot

A. Philosophie et théologie

  • 1. Premier argument
  • 2. Deuxième argument
  • 3. Troisième argument

B. La métaphysique comme ontologie

  • 1. Primo
  • 2. Secundo

C. L’interprétation du Décalogue

Douzième leçon : La vie doctrinale dans l’ordre des Frères Prêcheurs au XIV siècle

A. Les vicissitudes du thomisme
B. Maître Eckhart et la mystique rhénane

Treizième leçon : Guillaume d’Ockham et le mouvement doctrinal à la fin du Moyen Age

A. Guillaume d’Ockham
B. Le mouvement doctrinal à la fin du Moyen Age