DOMUNI UNIVERSITAS

Le récit de Caïn et Abel - Tome 3

Le récit de Caïn et Abel - Tome 3

Découvrez les autres tomes :

Le récit de Caïn et Abel - Tome 1, Le récit de Caïn et Abel - Tome 2Le récit de Caïn et Abel - Tome 4

Code du cours: TH082

Crédits ECTS: 6

Professeur : Dr Pierrette Suzanne Fuzat

Les interprétations artistiques et littéraires 

DESCRIPTION :

Le récit de Caïn et Abel, récit mythique par excellence, a retenu toute l’attention de peintres, sculpteurs, musiciens… Ce thème, récupéré sous l’angle artistique, occupe souvent une place majeure au sein de certaines églises ou cathédrales notamment en Espagne, en Italie et en France.

Des écrivains, essayistes, romanciers, poètes, prosateurs, scénaristes, paroliers… ont été également interpellés par la richesse symbolique de Gn 4, 1 – 26. Ces versets constituent un pôle fascinant pour l’imaginaire et la création littéraire. Plus que le fratricide lui-même, Caïn attire, invite à pénétrer le mystère de l’humain, à considérer la part d’ombre présente en chaque être. Ainsi, Texte fondateur et étiologique par excellence, il a engagé la réflexion d’éminents penseurs sur des thèmes philosophiques universels tels que Dieu, l’amour, le désir, la liberté, le mal, la mort.

Et dès que les travaux de Freud sur l’agressivité meurtrière ont commencé à s’imposer, Gn4 est devenu un champ d’exploration, d’investigation en psychanalyse. Des concepts psychanalytiques très divers ont émergé tels que la bipolarité originelle, le complexe fraternel, le Thanatos…

Les interprétations artistiques et littéraires de Gn 4 ont ainsi concerné de multiples domaines, tous centrés sur la problématique de la violence présente en l’homme et par ricochet, en toute société.

OBJECTIF DE L’APPRENTISSAGE :

Gn 4, 1 – 26 a permis de multiples interprétations dont certaines sont majeures. Il s’agira de dégager les grandes lignes de celles-ci dans les différents domaines abordés afin d’être en mesure d’appréhender la richesse et la profondeur des thèmes centraux enfouis dans ces versets, tels que par exemple, la violence, la fraternité, la responsabilité, la relation à l’Autre.

ACQUIS DE L’APPRENTISSAGE :

  • Réaliser que Caïn n’est pas forcément l’autre, l’étranger mais qu’il peut se révéler en chacun au cours de circonstances aussi inattendues que dramatiques ;
  • Noter qu’au cours des siècles, quel que soit le lieu observé, l’histoire meurtrière de Caïn et Abel se répète d’une façon exponentielle ;
  • Relever pourquoi le fratricide intéresse le transgénérationnel.

MODALITES D’ÉVALUTATION :

  • Un quiz de 10 questions
  • Un devoir composé de sujets au choix de l’étudiant.
  • Un examen final

Plan du cours :

Chapitre 1. Approches artistiques

I - Iconographie du récit de Caïn et Abel

II – Approche musicale de Gn 4

Chapitre 2. Approches littéraires

I – De l’approche théologique à la lecture institutionnelle

II - De la lecture institutionnelle à l’approche politique et sociologique

III – Du constat de l’impuissance de Dieu à la révolte mystique-

Chapitre 3. Approches philosophiques

I - Au-delà du sacrifice et de la révolte, une vie sans Dieu

II - Au-delà du déchirement et du dépassement, la volonté de puissance

III - Au-delà de l’envie et du désir, la dictature de la raison

IV - Au-delà du bien et du mal, la bipolarité en l’homme

Chapitre 4. Approches psychanalytiques

I – De la bipolarité originelle au complexe fraternel

II – Du rapport au double au complexe de Caïn

III – Du double « confusionnant » au malentendu

IV – De la gêne du double au « thanotos »

V – De la reconnaissance du double au Caïn abélisé