DOMUNI UNIVERSITAS

Hommes d'Eglise et Science au XVIIIe siècle

Hommes d'Eglise et Science au XVIIIe siècle

La réflexion sur les rapports entre la pratique des sciences expérimentales et d'observation et la vie chrétienne est devenue essentielle aujourd'hui. Le module de cours qui suit est tiré d'un livre Hommes d'Eglise et Science au XVIIIe siècle: vers une harmonie entre raison, nature et création (Vrin, 2012). Son propos est d'analyser comment, dans une période historique bien marquée, les hommes d'Eglise ont pratiqué avec succès les sciences naissantes de leur temps; comment il y eut ou pas un essai d'intégration de la culture et du raisonnement scientifique dans la formation religieuse et chrétienne

Crédits ECTS: 3
Professeur : Olivier Perru

Avant-Propos du cours "Hommes d'Eglise et Sciences au VIIIème siècle

Introduction

Chapitre I – Réhabiliter la curiosité intellectuelle et favoriser les progrès des Sciences, les initiatives jésuites

1 – Bougeant et ses Observations curieuses.
2 – L’amusement philosophique sur le langage des bêtes (1739).
3 – Les Entretiens physiques d’Ariste et d’Eudoxe (1729).
4 – L’origine ancienne de la Physique nouvelle (1734).
5 – Le Père Henri-Aimé Paulian (1758) : un encyclopédisme jésuite ?

Chapitre II – Des Ecclésiastiques plus à l’aise dans les applications techniques ou dans la recherche scientifique ?

1 – Nominations académiques et publications des clercs au XVIIIe siècle : recherche scientifique ou application technique ?
2 – Brèves caractéristiques des travaux présentés par les clercs, en particulier à l’Académie des Sciences.

Chapitre III – Le Frère Paschal et le cours de philosophie intitulé « Esquisse de la vanité de l’homme ».

1 – Le manuscrit sur la formation des jeunes Frères (1786).
2 – Situation et datation de L’Esquisse de la vanité de l’homme.
3 – Activité intellectuelle, jugement, raisonnement dans L’Esquisse de la vanité de l’homme.
4 – En guise de Conclusion.