DOMUNI UNIVERSITAS

SEM36 - Forces et Fragilités de la Démocratie

SEM36 - Forces et Fragilités de la Démocratie

Le séminaire cherchera à comprendre comment, après avoir triomphé de tous ses ennemis (successivement : la tyrannie, la monarchie et le totalitarisme), la démocratie reste malgré tout un régime fragile, menacé par le populisme, l'individualisme, le désintérêt pour la chose publique, la corruption...

LE SÉMINAIRE EST TERMINÉ

Crédits ECTS: 6

Professeur : Nicolas Tenaillon

 

1 avril - 26 mai 2019 

Les 3 étapes du séminaire seront les suivantes :

- Les leçons de la démocratie grecque : le rejet de la tyrannie (la critique de Platon, de Xénophon lu par Leo Strauss), l'antidémocratisme de Platon, les différentes formes de démocratie chez Aristote ...

- La démocratie moderne à l'âge des révolutions : le rejet de la monarchie (sa défense : Montesquieu, sa critique : Rousseau, Saint Just), les idées nouvelles (les droits de l'homme, l'Etat-providence, la représenation chez Sieyes), les excès de la révolution (Robespierre, l'analyse d'Hannah Arendt), l'émergence de la mentalité démocratique (Benjamin Constant, Tocqueville, Mill)

- La démocratie contemporaine : la victoire contre le totalitarisme (Aron, Arendt), le problème du parlementarisme (Kelsen, Schmitt), les nouveaux enjeux (le "devoir de mémoire" et ses abus ; la transparence du pouvoir ; la démocratie participative ; le problème du communautarisme)

 

Modalités pédagogiques :

  • Le séminaire se déroule entièrement à distance sur la plate-forme d’enseignement de Domuni (moodle.domuni.eu). Chacun se connecte à son heure, et travaille à son rythme, selon le calendrier défini.
  • Chaque étape dure deux semaines
  • Lors de la semaine #1, l’étudiant est invité à préparer une contribution structurée (environ 4000 caractères, espaces compris) sur base des textes et de la problématique définie par le professeur.
  • La semaine #2 de l’étape est consacrée à un échange constructif entre les étudiants, sur base de la problématique de l’étape, sous la supervision du professeur.
  • La note finale tient compte de la qualité des quatre contributions obligatoires et de la présence lors des phases de débat.
  • L’étudiant doit prévoir au minimum 7H de travail personnel par étape