DOMUNI UNIVERSITAS

SEM36 - Forces et Fragilités de la Démocratie

SEM36 - Forces et Fragilités de la Démocratie

Le séminaire cherchera à comprendre comment, après avoir triomphé de tous ses ennemis (successivement : la tyrannie, la monarchie et le totalitarisme), la démocratie reste malgré tout un régime fragile, menacé par le populisme, l'individualisme, le désintérêt pour la chose publique, la corruption...

 

Crédits ECTS: 6

Professeur : Nicolas Tenaillon

 

1 avril - 26 mai 2019 

Les 3 étapes du séminaire seront les suivantes :

- Les leçons de la démocratie grecque : le rejet de la tyrannie (la critique de Platon, de Xénophon lu par Leo Strauss), l'antidémocratisme de Platon, les différentes formes de démocratie chez Aristote ...

- La démocratie moderne à l'âge des révolutions : le rejet de la monarchie (sa défense : Montesquieu, sa critique : Rousseau, Saint Just), les idées nouvelles (les droits de l'homme, l'Etat-providence, la représenation chez Sieyes), les excès de la révolution (Robespierre, l'analyse d'Hannah Arendt), l'émergence de la mentalité démocratique (Benjamin Constant, Tocqueville, Mill)

- La démocratie contemporaine : la victoire contre le totalitarisme (Aron, Arendt), le problème du parlementarisme (Kelsen, Schmitt), les nouveaux enjeux (le "devoir de mémoire" et ses abus ; la transparence du pouvoir ; la démocratie participative ; le problème du communautarisme)

 

Modalités pédagogiques :

  • Le séminaire se déroule entièrement à distance sur la plate-forme d’enseignement de Domuni (moodle.domuni.eu). Chacun se connecte à son heure, et travaille à son rythme, selon le calendrier défini.
  • Chaque étape dure deux semaines
  • Lors de la semaine #1, l’étudiant est invité à préparer une contribution structurée (environ 4000 caractères, espaces compris) sur base des textes et de la problématique définie par le professeur.
  • La semaine #2 de l’étape est consacrée à un échange constructif entre les étudiants, sur base de la problématique de l’étape, sous la supervision du professeur.
  • La note finale tient compte de la qualité des quatre contributions obligatoires et de la présence lors des phases de débat.
  • L’étudiant doit prévoir au minimum 7H de travail personnel par étape