DOMUNI UNIVERSITAS

E-Séminaire : Joie de vivre, Joie de créer

E-Séminaire : Joie de vivre, Joie de créer

E-séminaire en Histoire de l'Art

Barbara von Orelli

Du 3 octobre au 28 novembre 2022

Code du cours: SEM75

Description 

Joie de vivre - Joie de créer : Motivations à la création artistique : Le topos de l'artiste souffrant qui ne peut créer son chef-d'œuvre que dans un état de désespoir le plus profond, doit être contré par le fait qu'au-delà d'un ‘art pour l'art’, il y a également l'option de la joie de vivre qui peut être décisive pour le processus créatif. Cette joie de vivre peut se transformer en joie de créer et permet ainsi de produire des créations artistiques exceptionnelles. C’est à partir d’œuvres d'artistes connus et moins connus des XIXe et XXe siècles que nous exposeront notre sujet. Afin de donner à ces œuvres, qui sont l'expression d'une pure joie de vivre, leur poids dans l'histoire de l'art et dans l'œuvre d'un artiste, elles sont mises en contraste avec celles qui proviennent de phases de vie moins heureuses ou qui ont été créées dans un état de désespoir. L'objectif du cours est de montrer que l'élan créateur d'un artiste n'est pas seulement lié à l'épistémologie de son temps, mais dépend également de facteurs personnels. Divers media tels que la peinture et les vitraux, mais aussi la céramique et la sculpture seront examinés.

Objectifs

L'objectif du cours est de montrer que l'élan créatif d'un artiste n'est pas seulement lié à différents facteurs comme sa personnalité, les vécus et non-vécus, l'épistémologie de son temps, mais également à des moments heureux ou malheureux. Les moments de bonheur peuvent être perçus par certains artistes comme trêve. Notons en passant que les œuvres imprégnées de bonheur sont également valorisées par le marché de l’art comme nous montre l’exemple de Picasso. L’étudiante et l’étudiant acquièrent les outils d’analyse pour repérer chez un artiste les œuvres créées dans une époque considérée heureuse.

Acquis de l’apprentissage

Connaissances

Le cours familiarise les étudiants et étudiantes avec les théories de créativité les plus importantes. Celles-ci sont contrôlées sur la base d'œuvres d'art sélectionnées. Parallèlement, la source de la motivation personnelle de la création artistique est poursuivie à l'aide de la biographie des artistes.

Les textes sur les théories de la créativité s'étendent de la fin du XVe siècle à nos jours. Le topos de ‘l'artiste malheureux’ est mis à l’épreuve dans sa dimension historique. Il s'agit de repérer des œuvres d'art créées par un artiste à une époque où il était manifestement heureux. Pour compléter, sont également présentées des œuvres du même artiste où cette image se déforme tout en montrant que les états de bonheur et de malheur ne sont pas immuables, mais sont sujets à un changement constant. 

Compétences

Désormais, les étudiants devraient être capables de comprendre, d'analyser et d'évaluer de manière autonome les processus créatifs den art. Ils devront être en mesure d’expliquer pourquoi une œuvre d’art répand le bonheur et la la joie de vivre et pourquoi ce n’est pas le cas pour une autre.

Méthode d’évaluation:

Une contribution d’environ 4000 caractères, espaces compris, pour chaque étape.

Participation au débat durant la seconde semaine (la qualité étant le critère attendu plus que la quantité).