DOMUNI UNIVERSITAS

La créativité du béton

La créativité du béton

L’importance du Panthéon pour l’architecture, aussi bien moderne que contemporaine, avait été soulignée non seulement par Le Corbusier, mais par une multitude d’architectes. L’architecte japonais Tadao Andô (né en 1941), lauréat du prestigieux prix Pritzker en 1995, nous a laissé son impression du Panthéon : « C’est lorsque je me suis retrouvé à l’intérieur du Panthéon, à Rome, que j’ai pris pour la première fois réellement conscience de la notion d’ ‘espace architectural’. 

Code du cours: ART011

Crédits ECTS: 6

Professeur : Dr Barbara Von Orelli-Messerli

Description

Donc, si l’architecture de l’antiquité romaine n’est pas pensable sans le ciment, le béton armé, au XXe siècle, a assez mauvaise réputation. C’est vrai, il a été utilisé pour construire des villes entières, sans art et sans âme. Cela nous fait penser à des immeubles d’habitation de dalles en béton préfabriquées, des constructions qui ont laissé des traces néfastes dans l’Europe entière. Mais il est vrai aussi que le béton a donné des édifices pleins d’art et de poésie comme l’église de Raincy, près de Paris, Notre-Dame-du-Léman à Vongy près d’Évian, Ronchamp et le couvent de Notre-Dame-de-la-Tourette à Évreux. 

 

Plan du cours

Introduction générale : l’espace sacré et la créativité en béton

I. Anatole Baudot (1834–1915) et l’église Art Nouveau Saint-Jean de Montmartre

II. Auguste Perret (1874–1954) : un nouveau regard sur l'espace sacré

III. Maurice Novarina (1907–2002) : allier le béton à une architecture vernaculaire

IV. Fernand Léger (1881–1955) : L’église Sacré-Cœur d’Audincourt, ou la leçon des « Grands »

V. Le Corbusier (Charles-Édouard Jeanneret, 1887–1965) : La liberté de l’architecture à Notre-Dame-du-Haut à Ronchamp (F)

VI. Le Corbusier : vers une nouvelle aventure : le couvent Sainte-Marie de La Tourette à Éveux-sur-Arbresle (1953-1960)