DOMUNI UNIVERSITAS

Aristote I: Savoirs et méthodes

Aristote I: Savoirs et méthodes

Ce cours propose d’investir la pensée d’Aristote à partir de ses œuvres logiques et scientifiques. Ce sont elles qui permettent de comprendre son pluralisme méthodique.

Code du cours: PH1000

Crédits ECTS: 6

Professeur : Matthieu Dubost

Description :

Ce cours est plus qu'une introduction à la pensée d'Aristote. C'est une plongée dans le fonctionnement de sa pensée, à l'aide d'une lecture précise de ses textes.

 

Objectifs :

  • Aborder les divers domaines de la connaissance, de la logique à la zoologie et à la poétique, en vue de répondre à la question : quelle méthode faut-il adopter pour connaître le réel ?
  • Présenter les implications métaphysiques de conception aristotélicienne de la science et leurs conséquences éthico-politiques.
  • Investir la pensée d’Aristote à partir de ses œuvres logiques et scientifiques car ce sont elles qui permettent de comprendre son pluralisme méthodique.

 

Acquis pédagogiques :

  • Avoir parcouru l’essentiel des œuvres logiques et scientifiques d’Aristote
  • Avoir développé les bases nécessaires pour saisir les implications métaphysiques et pratiques de sa pensée
  • Avoir acquis de l’expérience et de la confiance dans la lecture, la compréhension et l’analyse des textes. Etre capable s’en servir dans le cadre d’autres cours ou projets.

 

Modalités d’évaluation :

  • Un devoir écrit (5 pages) en traitant un sujet au choix parmi ceux proposés
  • Un examen écrit en présentiel à la fin du semestre

 

Plan du cours :

Introduction

1. La logique formelle : l’homme comme être de logos

1.1. L’homme, animal logique
1.2. Le projet logique
1.3. Concevoir
1.4. Prédiquer
1.5. Vérité et principes de la logique
1.6. Raisonner
1.7. Le domaine dialectique

2. La science comme idéal ?

2.1. Science, opinion et dialectique
2.2. Hasard et nécessité
2. 3. Définir
2.4. L’idée de nature
2.5. Les facultés logiques et leur dépendance à l’expérience.
2.5.4. « Le syllogisme inductif »
2.6. La mimésis, imitation de la nature et auxiliaire de la science et de l’éthique.

Bilan et transition