DOMUNI UNIVERSITAS

Science et Idéologie

Science et Idéologie

Ce cours se propose un double objectif : objectif de formation et de recherche.

Code du cours: PHIL037

Crédits ECTS: 6

Professeur : Dr. Oswald Lusenge Lina-Lyogha

Description du cours :

Avec la chute des régimes communistes en Europe, entre 1988 et 1991, la réflexion sur les idéologies semble être devenue obsolète. Nous serions à la fin des idéologies. Serions-nous délivrés de toute emprise idéologique, de l’aliénation de ces « grands appareils idéologiques d’Etat », pour reprendre les termes de Louis Althusser, que sont en particulier l’Ecole les Eglises, la Presse ? N’avons-nous pas là une série d’« interpellations » qui nous constituent en « sujets », c’est-à-dire en assujettis, consentants, conformistes ? Peut-on seulement s’imaginer une société sans idéologies ? L’idéologie ne peut-elle pas être envisagée positivement, comme un ensemble de médiations symboliques par lesquelles se structure la réalité sociale et politique ?

Pour comprendre son enjeu dans l’ordre social, il convient de revenir à la généalogie de ce terme « idéologie », avec des penseurs comme Destutt de Tracy, Louis Bonaparte, Karl Marx et Friedrich Engels, ces derniers ayant été au fondement de son acception et de sa compréhension actuelle.

Il faudra aussi exposer les interprétations du phénomène idéologique tentées, en particulier, par les sociologues et marxistes tardifs, comme Karl Mannheim, Antonio Gramsci, Louis Althusser, Jurgen Habermas. Il est bon de redécouvrir ces penseurs, bien austères et oubliés, pour mesurer combien l’idéologie se donne comme un simple constat, unique et irrécusable, de l’ordre du monde, des formations sociales. Son analyse s’impose comme une nécessité théorique et politique pour la théorie sociale.

Double objectif du cours :

Ce cours se propose un double objectif : objectif de formation et de recherche. Un objectif de formation, dans la mesure où il présente quelques auteurs significatifs qui ont approfondi cette question de l’idéologie. Un objectif de recherche ou une heuristique, car nous espérons ainsi suggérer quelques pistes d’investigations sur d’autres penseurs que nous n’avons pas abordés. Ils sont en effet nombreux, au XXe siècle, les penseurs, sociologues, philosophes, qui ont étudié le phénomène idéologique. Les quelques références retenues indiquent d’elles-mêmes l’ampleur de la question et des recherches à faire.

Acquis de l’apprentissage : l’étudiant(e) sera capable : 

  • D’aborder les textes classiques sur le sujet
  • Comprendre le rôle positif de l’idéologie (et de l’utopie) dans l’imaginaire social
  • Prolonger la recherche sur des penseurs contemporains qui ont débattu de la question
  • Se situer dans les débats sur cette notion polysémique et ambiguë

Plan du cours :

Chapitre premier L’idéologie, le Phénix renaissant de ses cendres.
Chapitre deuxième La polarité « science-idéologie » : élucidation épistémologique.
Chapitre troisième. Couches sémantiques constitutives du phénomène idéologique.
Chapitre quatrième. LE CONCEPT D’IDEOLOGIE DANS LA PENSEE DE KARL MARX.
Chapitre cinquième. L’idéologie dans le déviationnisme de la pensée marxiste occidentale.