DOMUNI UNIVERSITAS

Philosophie de l’action I

Philosophie de l’action I

REALISME SPIRITUEL, PHILOSOPHIE REFLEXIVE ET SPIRITUALISME

DE MAINE DE BIRAN A PAUL RICOEUR

Crédits ECTS: 6

Professeur : Emmanuel Tourpe

Description

Ce cours raconte les origines et les grands noms d’un courant très important de philosophie qui est souvent négligé dans l’histoire de la philosophie : « la philosophie française de l’action » ou spiritualisme. De Maine de Biran à Ricoeur, en passant par Ravaisson, Blondel et Lavelle, nous remontons aux sources d’une école de pensée majeure qui nous introduit dans une pensée où la réflexion de l’esprit sur lui-même, et la découverte que cet esprit est acte, sont déterminants. Comment penser une philosophie de l’amour au 21e siècle sans d’abord faire mémoire de cette riche tradition si oubliée ?

 

Objectifs

  1. Connaître l’histoire de l’école française de philosophie de l’action
  2. Connaître les caractéristiques communes à cette école 
  3. Connaître les spécificités des auteurs exposés de cette école

 

Acquis de l’apprentissage 

  1. Une maîtrise des données relatives à cette tradition
  2. La capacité à en saisir les enjeux philosophiques
  3. Une connaissance des grands noms évoqués.

 

Modalités d’évaluation 

Un devoir écrit de 10 à 15 pages et un QCM.

 

Plan du cours

INTRODUCTION : LES DEUX PHILOSOPHIES DE l’ACTION     

  1. La situation initiale : le siècle de Condillac
    1. L’empirisme modéré de John Locke        
    2. L’empirisme radical de Condillac : le sensualisme         
    3. Maine de Biran lecteur de Condillac        
    4. Maine de Biran : « notre maître à tous » (Victor Cousin)         
  2. La philosophie de l’amour chez Ravaisson et la descendance blondélienne
    1. La philosophie de l’amour de Ravaisson      
    2. L’héritage plus ou moins direct de Ravaisson et Biran : réalisme spiritualiste, spiritualisme, philosophie réflexive, philosophie de l’action           
    3. L’Action de Maurice Blondel (1893) 
  3. De l’énergie spirituelle chez Bergson aux analyses de Ricœur sur le volontaire en passant par l’acte chez Lavelle
    1. Bergson et l’énergie spirituelle          
    2. Lavelle et Ricœur : l’acte et le volontaire     

CONCLUSION       

 

Bibliographie

  • Jean Lacroix, Panorama de la philosophie contemporaine, PUF, 1968
  • Janicaud, Ravaisson et la métaphysique : une généalogie du spiritualisme français, Paris, ²1997
  • Robberechts, Essai sur la philosophie réflexive. I. De Biran à Brunschvicg, Namur, 1971

+ tous les articles et ouvrages cités dans le cours