DOMUNI UNIVERSITAS

Les passions de l'âme

Les passions de l'âme

TH019    Exaltées par le romantisme comme la riche expression de la vie humaine ou considérées avec méfiance par le stoïcisme ou le jansénisme comme un obstacle à une vie vraiment morale, les passions ne cessent de nous interroger tant au plan psychologique qu’au plan moral et spirituel.

Crédits ECTS: 3
Professeur : Luc-Thomas Somme OP

Résumé et objectifs du cours

Les passions sont, en l’homme, à la charnière entre son animalité et sa rationalité. Elles désignent tout le jeu de ses émotions et de ses sentiments, comme la colère, l’amour, le désir, l’envie, la miséricorde, etc.

Exaltées par le romantisme comme la riche expression de la vie humaine ou considérées avec méfiance par le stoïcisme ou le jansénisme comme un obstacle à une vie vraiment morale, elles ne cessent de nous interroger tant au plan psychologique qu’au plan moral et spirituel. Ni tout à fait nôtres, car si elles surgissent en nous, il semble que ce soit parfois sans nous, ni tout à fait étrangères, car on sent bien qu’on ne saurait pour être humain vouloir devenir insensible, elles nous posent la difficile question du rapport existant ou à instaurer entre l’affectivité et la liberté. Qu’on le veuille ou non, elles sont ; mais qu’en faire ? Faut-il les déclarer mauvaises et vouloir les refouler ? Faut-il les magnifier et risquer d’y remorquer la raison ? Faut-il enfin les passer au crible d’une appréciation morale, mais alors selon quel critère de discernement, car l’amour est-il toujours si bon et la colère si mauvaise ?

A ces questions s’affrontera un parcours à la fois philosophique et théologique, qui empruntera un parcours historique, depuis les philosophes de l’Antiquité jusqu’aux psychologues contemporains, en donnant une place de choix aux "traités" majeurs que sont ceux de saint Thomas d’Aquin, dans sa Somme de théologie, de Descartes et de Spinoza, dans son Ethique.

Niveau du cours et pré-requis

Ce cours, du niveau de premier cycle universitaire, est accessible à ceux qui disposent de la formation philosophique générale des classes de Terminale. La partie concernant saint Thomas d’Aquin, qui suit le texte de la Somme de théologie, supposera cependant une certaine familiarité avec la pensée de cet auteur et, en tout cas, nécessitera de se reporter au texte.

Bibliographie thématique et chronologique

Articles de dictionnaire

J. Laplanche et J.B. Pontalis, Vocabulaire de la psychanalyse, Paris, 1967.

A.Lalande, Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Paris, 198816.

H.D. Noble, art. "Passions" in Dictionnaire de Théologie Catholique 11 (1932) 2211-2241.

A. Schöpf, art. "Passions" in Dictionnaire de morale, éd. 0. Höffe, Fribourg, 1983.

P. Daubercies, art. "Passions" in Catholicisme 10 ( 1984) 747-753.

A. Solignac, art "Passions et vie spirituelle" in Dictionnaire de Spiritualité 12 (1984) 339-357.

B. Saint Girons, art. "Passions" in Encyclopaedia Universalis, Corpus 14, pp. 9-12, Paris, 1985.

Auteurs anciens et modernes

Platon, Le Banquet, éd.Belles-Lettres, Paris, 1963.

Platon, La République, éd. Belles-Lettres, Paris, 1932-34.

Platon, Phèdre, éd.Belles-Lettres, Paris, 1964.

Aristote, Ethique à Nicomaque, trad. J. Tricot, Paris, Vrin, 19835.

Galien, Traité des passions de l’âme et de ses erreurs, trad. R. der Elst, 1914.

Epicure, "Textes moraux, commentaires", in : J. Bollack, La pensée du plaisir chez Epicure, Paris, 1975.

Les stoïciens, Textes traduits par E. Bréhier, La Pléiade, Paris, 1964.

Les stoïciens. Textes choisis par Jean Brun. Paris, PUF, 19806. Pp. 102-108 : " Les passions sont des mouvements irrationnels de l’âme ".

Lucrèce, De la Nature des Choses, éd. Belles-Lettres, Paris, 1954.

Cicéron, Les devoirs, éd. Belles-Lettres, Paris, 1965-70.

Cicéron, Tusculanes, éd. Belles-Lettres, Paris, 1931 (2 vol.).

S. Augustin, Les Confessions, éd. Bibliothèque Augustinienne. 13 et 14, Paris, 1962.

S. Thomas d’Aquin, Summa Theologica, Ia Pars, qq.80-82 ; Ia-IIae Pars, qq.22-48. Ed. Marietti, 1952. (cf. aussi IIa-IIae, qq.123-140 et qq. 141-170, Marietti, 1962).

S. Thomas d’Aquin, De Veritate, qq.25-26, in : Quaestiones disputatae, Marietti, 1953.

S. François de Sales, Traité de l’Amour de Dieu, Paris, Gabalda, 1953., 2 volumes.

N. Coeffeteau, Tableau des passions humaines, de leurs causes et de leurs effets, Paris, 1620.

R. Descartes, Les Passions de l’ âme, éd. G.Rodis-Lewis, Paris, 1955.

B. Pascal, Pensées, in : Oeuvres complètes, éd.Lafuma, Paris, 1963.

B. Spinoza, Ethique, Livres 3 et 4, trad. Ch. Appuhn, Paris, 1965.

N. Malebranche, La Recherche de la..Vérité, Livre 5, éd.G.RodisLewis, t. 2 des Oeuvres complètes, Paris, 1963.

Hume, Traité de la Nature humaine, éd. Aubier, Paris, 1946.

Kant, Critique de la Raison Pratique, Trad. Picavet, Paris, 1971.

Kant, Anthropologie du point de vue pragmatique, trad. M. Foucault, Paris, 1964.

S. Kierkegaard, Le Journal du séducteur, Trad., Paris, 1943.

S. Kierkegaard, Le Concept d’angoisse,. Paris, 1935.

S. Kierkegaard, Traité du désespoir, Paris, 1949.

F. Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra, trad. H. Albert, Paris, 1941.

F. Nietzsche, La généalogie de la morale, trad. H. Albert, Paris, 1908.

Auteurs contemporains :

Th. Ribot, Psychologie des sentiments, Paris, 1896.

Ribot, Essai sur les passions, Paris, 1907.

Freud, Cinq leçons sur la psychanalyse, trad. Y. Le Lay, 1923.

S. Freud, Introduction à la psychanalyse, trad. S. Jankélévitch, Paris, 1923.

A. Joussain, Les passions humaines, Paris, 1928.

M. Scheler, Nature et forme de la sympathie, trad. Lefèbre, Paris, 1928.

M. Scheler, L’homme du ressentiment, trad. fr., Paris, 1933.

H.D. Noble, Les passions dans la vie morale, t. 1 : Psychologie de la passion ; t.2 : Moralité de la passion, 2 vol. , Paris, 1931.

G. Dumas, Nouveau Traité de psychologie, t. 2 et 3,Paris, 1932-33.

Alain, Sentiments, passions et signes, Paris, 1935.

J.P. Sartre, Esquisse d’une théorie des émotions, Paris, 1939.

J.P. Sartre, L’être et le néant, Paris, 1943.

R. Le Senne, Traité de caractérologie, Paris, 1945, 5ème éd., Paris, 1957.

E. Mounier, Traité du caractère, Paris, 1946.

J. Guitton, Essai sur l’amour humain, Paris, 1948.

P. Ricoeur, Philosopbie de la volonté, t. 1, Paris, 1949.

A. Nygren, Eros et Agapè, Paris, 1944-52.

M. Pradines, Traité de psychologie générale, 1956.

M. Nédoncelle, Vers une philosophie de l’amour et de la personne, Paris, 1957.

D. De Rougemont, L’Amour et l’Occident, Paris, 1956, éd.remaniée.

J. A. Rony, Les passions, coll. " Que sais-je ? " n° 943, Paris, PUF, 1961, nouv. Ed. 1994.

R. Girard, Mensonge romantique et vérité romanesque, Paris, 1961.

G. Blais, Les passions humaines, Paris, 1964.

RIESE, W., La théorie des passions à la lumière la pensée médicale du 17e siècle, Vrin, 1965, coll. " L’histoire des sciences ".

J.B. Lotz, Pour aimer, désir, amitié, charité. Paris, 1974.

GLUCKSMANN, André, Cynisme et passions, Hachette Littératures, 1982.

F. Alquié, Le désir d’éternité, Paris, 1943, n. éd. 1987.

F. Alquié, La conscience affective, Paris, 1973.

J. Lacroix, Les sentiments de la vie morale, Paris, 19687.

J. Lacroix, Le désir et les désirs, Paris, 1975.

L. Irigaray, Passions élémentaires, Paris, 1982.

AMOROSO, Henri, Le triangle des passions, Plon, 1986.

J.D. Vincent, Biologie des passions, Paris, 1986.

JUSZEZAK, Joseph, L’apologie de la passion, Sedes, 1987.

HASSOUN, Jacques, Les passions intraitables, Aubier, 1989, coll. " La psychanalyse prise au mot ".

WETZEL, Marc, Les passions, Quintette, 1989, coll. " Philosopher ", n° 8.

J. DEVIGNAUD, Jean, La genèse des passions dans la vie sociale, PUF, 1990, coll. " Sociologie d’aujourd’hui ".

MEYER, Michel, Le philosophe et les passions : esquisse d’une histoire de la nature humaine, LGF, 1991, coll. " Le Livre de poche ", n° 4133, Biblio essais.

VINCENT, Jean-Didier, Biologie des passions, Odile Jacob, 1994.

La peinture des passions : de la Renaissance à l’âge classique ; actes du colloque international, Saint-Etienne, 10-11 avril 1999, textes réunis par Bernard Yon. Publications de l’Université de Saint-Etienne, 1995.

GOURINAT, Jean-Baptiste, Les stoïciens et l’âme. Paris, PUF, 19961, coll. " Philosophies ". Pp. 96-102 : " Les passions ".

Biffures, vol. 1 : Passions. Nuit blanche, 1997.

Passions, émotions et pathos, textes réunis par Anne Coudreuse, Bruno Delignon, La licorne, 1997.

BODEI, Remo, Géométrie des passions : peur, espoir, bonheur ; de la philosophie à l’usage politique, trad. de l’italien Marilene Raiola, PUF, 1997.

GOETTMANN, Alphonse et Rachel, Ces passions qui nous tuent, Presses de la Renaissance, 1998.

AUERBACH, Erich, Le culte des passions, Macula, 1999.

MEYER, Michel, Les passions ne sont plus ce qu’elles étaient, Labor, 1999.

Commentaires sur le traité de saint Thomas

A.D. Sertillanges, La philosophie morale de saint Thomas, Paris, éd. augmentée, 1946.

M. Corvez, Notes aux "Passions de l’âme", Ia-IIae, q.22-48, éd. Revue des Jeunes, Paris, 1949, 1950, 1952.

M.M. Labourdette, Cours de théologie morale. Les actes humains. 1960.

E. Gilson, Le Thomisme, Paris, Vrin, 19866.

E. Gilson, Saint Thomas moraliste, Paris, 19746.

L. Mauro, " Umanita " della passion in S. Tommaso, Firenze, 1974.