DOMUNI UNIVERSITAS

Introduction à la philosophie politique, 2ème partie

Introduction à la philosophie politique, 2ème partie

Ce cours prend acte de la rupture de la Modernité pour en proposer la critique à partir de la philosophie contemporaine. Interrogeant les philosophies politiques de Kant, Hegel, Marx, Rawls et Taylor, on peut comprendre les nouveaux termes dans lesquels les questions traditionnelles se posent, à savoir la nature de la politique et l’origine des valeurs qui la fondent. Tout comme dans la première partie de cette Introduction, le cours est accompagné de nombreux extraits d’œuvres choisis pour leur intérêt pédagogique.
 

Crédits ECTS: 3
Professeur : Matthieu Dubost

Objectifs :  

  • Prendre acte de la rupture de la Modernité pour en proposer la critique à partir de la philosophie contemporaine.

  • Interroger les philosophies politiques de Kant, Hegel, Marx, Rawls et Taylor.

  • Expliciter les nouveaux termes dans lesquels les questions traditionnelles se posent, à savoir la nature de la politique et l’origine des valeurs qui la fondent.

  • Tout comme dans la première partie de cette Introduction, présenter de nombreux extraits d’œuvres choisis pour leur intérêt pédagogique.

 

Acquis pédagogiques :

  • Avoir approfondi le sujet, en continuité avec le premier cours d’introduction à la philosophie politique
  • Avoir lu, compris et gardé dans ses fiches des extraits d’auteurs majeurs en philosophie politique
  • Avoir un bagage complet en philosophie politique pour poursuivre les autres cours

 

Modalités d’évaluation :

  • Un devoir écrit (5 pages). Les étudiant.e.s ont le choix de traiter un sujet parmi une liste imposée. Les sujets sont variés, il peut d’agir d’une question transversale, d’un commentaire d’un extrait de texte ou d’une affirmation à commenter.
  • Un examen en présentiel, à la fin du semestre.

 

Bibliographie :

Platon, la République, Théétète, Le Sophiste, Les lois 

Aristote, Politique, Ethique à Nicomaque

Moreau, Aristote et son école

Aubenque, Problèmes aristotéliciens

Rousseau, Le contrat social

Montesquieu, De l'esprit des lois, Les lettres persanes

 

Plan du cours "Introduction à la philosophie politique 2ème partie"

 

3. Penser le droit à l’aune de la rationalité systématique ?

3.1. Le droit est le fruit d’une dialectique historique de la Raison se développant comme système (Hegel).

3.1.1. Le début de la politique ou le développement de l’Esprit objectif
3.1.2. Le droit comme développement de l’idée de liberté 1
3.1.3. Evaluation du droit politique hegelien (en général et selon Marx en particulier)
3.1.4. Conclusions

3.2. Penser l’alliance du juste et du bien au regard de l’histoire (Les communautariens face au libéralisme procédural).

3.2.1. La rationalité procédurale et anhistorique (Rawls)
3.2.1.1. Les biens sociaux premiers
3.2.1.2. Réinterpréter le contrat social et déterminer les principes fondamentaux de la justice.
3.2.1.3.Le refus du « laissez-faire » et le retour modéré de l’Etat
3.2.1.4. Evaluation de la Théorie de la justice

3.2.2. L’engagement culturel du moi et la politique de la différence (Taylor)
3.3.2.1. Un étonnement initial : la modernité et la crise de la subjectivité
3.2.2.2. Critique du libéralisme et de l’individualisme méthodologique : le moi est historiquement engagé
3.2.2.3. Refus de la priorité du juste
3.2.2.4. Lutter contre la crise de l’identité moderne, l’individualisme et l’atomisation des rapports
3.2.2.5. Le besoin de reconnaissance individuelle et collective et la défense du multiculturalisme
3.3.2.6. Evaluation

3.3.3. Conclusions