DOMUNI UNIVERSITAS

Droit canonique institutionnel - 1ère partie DC001-1

Droit canonique institutionnel - 1ère partie DC001-1

Ce cours vise a présenter en introduction les grandes étapes de l’histoire du droit canonique et de sa théologie. Puis, sont présentées les principales institutions de l’Eglise en procédant la plupart du temps par un commentaire du Code de Droit canonique de 1983.

Code du cours: DC001-1

Crédits ECTS: 3

Professeur : Dr Loïc-Marie Le Bot

Présentation

Le 1er décembre 1520 à Wittenberg, Luther brûle publiquement la Bulle de Léon X qui le condamne Exurge Domine et le Liber sextus c’est-à-dire l’ensemble des décrétales, la législation pontificale rassemblée par Boniface VIII en 1298. Ainsi commençait symboliquement une remise en cause sans précédent du droit canonique dans l’Église. Il devint un sujet de controverse entre chrétiens et précisément avec les protestants. La possession tranquille d’un droit propre à l’Église était terminée. Les théories le justifiant ou le condamnant vont s’affronter et se répondre. Il s’agit, en fait non pas tant de la nécessité de règles d’organisation dans l’Église que la prétention de l’Église à édicter par ses autorités des règles de droit coercitives. Le problème est ecclésiologique. La question porte en réalité sur la nature de l’Église. L’approche protestante considère d’abord l’Église comme une réalité purement spirituelle. Le droit est un moyen qui convient parfaitement à l’État réalité visible.

Objectifs du cours

  • Présenter en introduction les grandes étapes de l’histoire du droit canonique et de sa théologie.
  • Présenter les principales institutions de l’Eglise en procédant la plupart du temps par un commentaire du Code de Droit canonique de 1983.
  • Montrer que le droit canonique est un élément historiquement essentiel à la vie de l’Église.
  • Présenter son histoire, ses fondements théologiques pour aboutir au nouveau Code de 1983, en filiation directe du Concile Vatican II.
  • Suivre le plan général du Code de droit canonique de 1983 en étudiant l’autorité suprême de l’Eglise (Le Pape, le Collège des Evêques, les aides du Pontife romain - Synode des Evêques, Cardinaux, la Curie et les Légats) puis les Eglises particulières (structures, évêques, regroupements, diocèses, paroisses, curés), pour finir par les Instituts de vie consacrée (Institut religieux et Instituts séculiers) et les Sociétés de vie apostolique (normes et différents types).

Acquis de l'apprentissage

  • Savoir présenter l'histoire, la théologie du droit canonique de l'Eglise catholique
  • Pouvoir utiliser un code de droit canonique, en particulier celui de 1983

Validation

  • Un devoir à la maison, sans limite de temps, avec les documents disponibles, sur un sujet choisi parmi trois proposés
  • Un examen en présentiel, en un centre agréé, proche du domicile, par écrit, pendant 3h, sans document.

Plan du cours

Introduction : Histoire du droit institutionnel 

Première partie : L’autorité suprême de l'Église (cc. 330-367)

Deuxième partie : Les Églises particulières (cc. 368-572)

Troisième partie : Les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique 

 

Les Sources

1. Les actes pontificaux
2. Les ouvrages
3. Les articles