DOMUNI UNIVERSITAS

Aux origines du Coran II

Aux origines du Coran II

IN196 Deuxième partie d'une introduction en deux parties à l'histoire de la constitution du texte du Coran, et à son interprétation.

 

Crédits ECTS: 3
Professeur : Claude Gilliot, op

Deuxième partie d'une introduction en deux parties à l'histoire de la constitution du texte du Coran, et à son interprétation.

Plan de la seconde partie:

1 – Origine et fixation du texte coranique

La collecte du Coran selon les sources musulmanes
Critiques musulmanes contre la version commune du Coran
La critique historique du Coran par les Occidentaux

2 - Un non-musulman cultivé et un chercheur occidental face au Coran

I. Le Coran tel qu'il se présente

a. Dieu
b. Les prophètes et les révélations antérieurs
c. Le message du jugement dernier
d. « La voie du paradis » ou le credo essentiel

II. Réflexions critiques d’un chercheur : Le Coran avant le Coran ou le Coran fruit d’un travail collectif (?)

a. Le problème des informateurs ou supposés tels de Mahomet
b. Le Topos «Saint! Saint!»
c. Le problème des versets coraniques, supprimés, abrogés ou manquants
d. Le cas de Zayd b. Thabit, scribe de Mahomet et de la révélation

III. Quelques thèses sur la langue du Coran
IV. L’écriture arabe et « l’histoire » de la rédaction du Coran
V. Restituer le Coran primitif
VI La lecture syro-araméenne du Coran
VII. Réflexions finales

 

3 - Le Coran, production littéraire de l’Antiquité tardive ou Mahomet interprète dans le « lectionnaire arabe » de La Mecque

- Le Coran en amont et le Coran avant le Coran
- Le Coran avant le Coran, ou le Coran sur sa propre « préhistoire »
- Les chrétientés syriaques et l’usage du lectionnaire
- Ce « lectionnaire » est en arabe, « interprétant/commentant » un « lectionnaire » non arabe
- Que peuvent bien vouloir dire fuṣṣilat et mufaṣṣal ?
- Les collectes du lectionnaire arabe (qurʾan) mecquois
- Conclusion