DOMUNI UNIVERSITAS

La Reconnaissance, Réparer les blessures

La Reconnaissance, Réparer les blessures

NTH180034 La reconnaissance, au sens où nous l’entendons ici, désigne la reconstruction des rapports sociaux (Jean-Marc Ferry), le développement de rapports positifs par l’estime de l’autre et le respect de sa différence (Axel Honneth et Charles Taylor), la justice sociale ou la redistribution équitable de biens et avantages socio-économiques (Nancy Fraser), l’échange symbolique de dons de reconnaissance entre partenaires (Marcel Henaff et Paul Ricœur).   

 

Crédits ECTS: 6

Professeur : Augustin Wiliwoli, O.P.

Description

Reconnaître – quelle que soit la portée, re-connaître ou connaître – est une affaire de parole. De parole publique. Ce que je (me) dis mais que d’autres autour de moi entendent. C’est donc une parole qui m’engage face au monde autour de moi mais c’est aussi une parole intérieure. Avant toute autre chose même.

Plan du cours

Préface  De l’impossibilité de reconnaître, et pourtant…

1. La reconstruction comme éthique de la réconciliation : Jean-Marc Ferry

1. Les quatre registres du discours

2. Les facteurs de la reconnaissance mutuelle : Axel Honneth et Nancy Fraser

1. La théorie de la reconnaissance selon A. Honneth

2. La politique de la différence chez Charles Taylor : vers une conception politique de la reconnaissance

3. La justice sociale selon N. Fraser

3. La reconnaissance comme échange de dons : Marcel Hénaff et Paul Ricoeur

1. Marcel Hénaff et le don réciproque cérémoniel

2. P. Ricoeur et le don généreux en régime d’agapè