DOMUNI UNIVERSITAS

Philosophie de la Logique

Philosophie de la Logique

PHIL026    Ce cours est axé, d’une part sur les apports d’Aristote, d’autre part sur la Logique occamienne et la Logique de Port-Royal. L’ordre suivi est historique. Chronologiquement, ce cours ne dépasse pas le XVIIe siècle. Le cours est complété par des exercices surtout organisés autour de la Logique d’Aristote et des bases de la Logique classique.

Crédits ECTS: 6
Professeur : Olivier Perru

Présentation du cours

Objectifs du cours

  • Connaissance des bases de la logique aristotélicienne et scolastique, en vue de la compréhension correcte de la philosophie aristotélicienne, notamment de la métaphysique, et d’une aide à la lecture des textes de la théologie de Thomas d’Aquin.
  • Maîtrise, par les exercices des opérations fondamentales de la raison (négation, universel et particulier, syllogisme…).
  • Juger des transitions essentielles entre la logique d’Aristote, logique du jugement et du syllogisme et la logique moderne comme logique du signe. Ces transitions sont nettes au XIVe-XVe siècle avec l’avènement d’une logique nominaliste et au XVIIe siècle avec la logique cartésienne ; sera considérée de ce dernier point de vue, la Logique de Port-Royal, comme synthèse d’une tradition logique aristotélicienne déconnectée de la métaphysique, coupée de ses sources, et d’une logique cartésienne de nature mathématique. La compréhension du passage d’une logique ordonnée à la métaphysique à une logique ordonnée à et par les mathématiques est essentielle pour comprendre la place occupée par la logique dans nos sociétés.
  • Les compétences à acquérir sont donc : une vision d’ensemble de l’Histoire de la logique ; une maîtrise des outils simples (validité des raisonnements, syllogisme, sophisme) ; tendre à acquérir une capacité à bien situer l’appréhension conceptuelle, le jugement, le raisonnement à leur juste place dans les diverses disciplines ; également, une capacité à bien situer la place de la Logique, à l’égard de la métaphysique, notamment.

Pré-requis

Niveau Baccalauréat. Connaissances (niveau bac 1/bac 2) en Histoire de la culture occidentale et en Philosophie grecque et classique.

Contenus et plan du cours

Ce cours est axé, d’une part sur les apports d’Aristote, d’autre part sur la Logique occamienne et la Logique de Port-Royal. L’ordre suivi est historique. Chronologiquement, ce cours ne dépasse pas le XVIIe siècle. Le cours est complété par des exercices surtout organisés autour de la Logique d’Aristote et des bases de la Logique classique.
  • Introduction
  • L’Organon d’Aristote : Traités des Catégories et de l’Interprétation, aperçu sur les Seconds analytiques. Le point de vue aristotélicien sur la dialectique dans les Topiques (bref aperçu). Les Réfutations sophistiques.
  • Brèves notions sur la Logique des Stoïciens
  • La logique scolastique du Moyen-âge à la Renaissance ; le Nominalisme occamien.
  • Une période de transition : Descartes, Pascal et la Logique de Port-Royal d’Arnauld et Nicole. Considérations sur les Règles pour la direction de l’Esprit. Sources et conséquences de la Logique de Port-Royal aux XVIIe-XVIIIe siècles.
  • Exercices de Logique.

Bibliographie

  • ARISTOTE - Organon (5 volumes) – Vrin, Paris.
  • ARNAULD A.- NICOLE P. - La logique ou l’art de penser – Vrin, Paris.
  • D’AUTRECOURT Nicolas, Correspondance, articles condamnés, Vrin, Paris, 2001.
  • BELNA JP. - Histoire de la logique, Ellipses, 2005
  • BIARD J. - Guillaume d’Occam, Logique et Philosophie, PUF, Paris.
  • CHAZAL G. - Eléments de logique formelle, Hermès, Paris.
  • MICHON C. – Nominalisme, la théorie de la signification de Guillaume d’Occam, Vrin, Paris, 1994.
  • OCCAM G. - Somme de Logique, 3 vol. Mauvezin
  • Revue des Sciences philosophiques et théologiques, Sources et effets de la Logique de Port-Royal, Vrin, Paris, 2000.
  • THIRY P. – Notions de Logique, De Boeck, Bruxelles, 1998.
  • ZABARELLA I. - Tables de Logique, L’Harmattan, Paris.