DOMUNI UNIVERSITAS

Le rôle structurel des « trois ordres » dans les Pensées de Blaise Pascal

Le rôle structurel des « trois ordres » dans les Pensées de Blaise Pascal

Devant la masse confuse des fragments que Pascal laissa à sa mort, le lecteur se sent souvent perdu. La pensée des "trois ordres" ne pourrait-elle pas nous aider à saisir le mouvement et l'unité de la pensée de ce grand auteur? Certains aspects des Pensées s'éclaireront alors de manière étonnante.

Crédits ECTS: 6

Professeur : Louis Frouart

Objectifs :  

  • Eviter que, devant la masse confuse des fragments que Pascal laissa à sa mort, l’étudiant.e se sente perdu.
  • Montrer comment la pensée des "trois ordres" peut aider à saisir le mouvement et l'unité de la pensée de Pascal.
  • Eclairer certains aspects des Pensées.

 

Acquis pédagogiques :

  • Avoir bien compris la pensée de Pascal sur les « trois ordres »
  • Pouvoir présenter la profondeur et la pluralité des enjeux apologétiques
  • Savoir exposer le maintien de la distinction des ordres
  • Pouvoir expliquer « Jésus Christ est le centre où tout tend » (L 449)
  • Etre capable d’établir les liens clairs de la pensée de Pascal avec la théologie

 

Modalités d’évaluation :

  • Un devoir écrit où les étudiant.e.s seront invités à choisir un sujet à traiter parmi une liste imposée. Les sujets peuvent être sous forme interrogative ou sous forme affirmative.
  • Un examen en présentiel à la fin du semestre.

 

Bibliographie :

Hélène BOUCHILLOUX, Pascal, la force de la raison , Paris, Vrin, 2004

Henri GOUHIER, Blaise Pascal, commentaires, Paris, Vrin, 1984

 

Plan du cours

I - La profondeur et la pluralité des enjeux apologétiques

A/ La théologie et la philosophie

1°) Contre la confusion de Saint-Ange.
2°) Contre la séparation de Descartes.
3°) Le défi paradoxal de l’articulation de la foi et de la raison.

B / Le cœur et la raison

1°) Distorsion entre connaissance et volonté.
2°) Le cœur pascalien.
3°) Le cœur blessé

C / Liberté humaine et liberté divine

1°) L’opposition à toute forme de contrainte
2°) Dieu sensible au cœur
3°) La foi est une grâce
4°) Préparer la foi

D / Entre l’évidence et l’obscurité

1°) Face à l’obscurité du monde
2°) La question de l’évidence : un point de divergence entre Descartes et Pascal

E / La place importante accordée au corps

1°) Difficultés à découvrir cette place du corps
2°) La vie de foi et la vie du corps

II - Maintenir la distinction des ordres

A / La pensée des « trois ordres »

1°) Une tradition augustinienne
2°) Le fragment L 308 et son intention apologétique immédiate
3°) Incommensurabilité, hiérarchie et relation figurative des ordres
4°) Quelle est la portée philosophique des trois ordres ?

B / La triple approche descriptive de l’homme

1°) L’ordre des corps : l’inquiétude de la mort.
2°) L’ordre des esprits : l’inquiétude de l’incertitude.
3°) L’ordre du cœur blessé : l’inquiétude de l’amour-propre.
4°) « Que conclurons-nous de toutes nos obscurités ? »

III - « Jésus-Christ est le centre où tout tend » (L 449)

A / L’herméneutique christologique universelle.

1°) L’herméneutique scripturaire
2°) L’homme à la lumière du Christ
3°) La nature à la lumière de la révélation

B / Médiateur et médiations

1°) Le christocentrisme pascalien
2°) Le renversement du troisième ordre
3°) Le don gracieux de la dignité médiatrice
4°) Deux regards possibles