DOMUNI UNIVERSITAS

Introduction théologique à la lecture de la Bible

Introduction théologique à la lecture de la Bible

IN144    Il est question de l’inspiration, de l’histoire du salut, du statut des prophètes et des sages, du rapport entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Une question fondamentale est posée, celle de la révélation

Crédits ECTS: 6
Professeur : Jean Michel Maldamé O.P

PRÉSENTATION

Comme l’indique son titre, le cours qui suit est une introduction. Il s’adresse à des étudiants qui commencent leur formation en théologie. Ce commencement est adapté à deux types d’approche. Il convient à des jeunes en âge de la première formation ou de personnes d’expérience désireuses d’une réflexion mûrie par l’expérience.

Il s’agit d’une introduction théologique qui entend expliciter ce qui est dit de Dieu dans la Bible présentée par les croyants comme livre inspiré.

L’intitulé du cours précise aussi que cette introduction est théologique. Le terme « théologie » est entendu dans le sens qu’il a pris dans la tradition chrétienne, d’intelligence de la foi développée dans une démarche conduite en raison. Il se distingue donc de l’histoire des religions qui reste au plan des sciences humaines. Il entend en effet expliciter ce qui est dit de Dieu dans la Bible présentée par les croyants comme livre inspiré. Le caractère théologique du cours se distingue aussi de ce que l’on appelle « exégèse », étude rigoureuse du texte et des traditions ou cultures présentes dans la Bible. Le cours n’en ignore pas l’importance, au contraire, il entend en montrer la nécessité ; mais conscient de la spécificité de cette démarche, il reste à distance des débats et des conclusions sur lesquelles les spécialistes divergent. Il prend comme point d’appui dans ses analyses ce qui fait l’unanimité des spécialistes. Il montrera comment le sens littéral dégagé par l’exégèse est ouvert sur la lecture spirituelle de l’Écriture en ses divers modes.
Les questions posées sont donc spécifiquement théologiques. Il sera donc question de l’inspiration, de l’histoire du salut, du statut des prophètes et des sages, du rapport entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Une question fondamentale est posée, celle de la révélation : quel visage de Dieu paraît dans la Bible et quelle conséquence cette reconnaissance a-t-elle sur la lecture du texte.

Enfin, le cours d’introduction se veut une invitation à lire le texte de manière rigoureuse. Il n’est pas un guide de lecture, composé de manière scolaire, car il invite à comprendre les raisons et les motivations d’une lecture qui nourrit l’esprit et le cœur et permet de vivre dans la lumière » qui éclaire tout homme venant en ce monde » et dans la ferveur de l’Esprit d’amour.

Objectifs :

  • Montrer comment le caractère théologique du cours se distingue de ce que l’on appelle « exégèse », étude rigoureuse du texte et des traditions ou cultures présentes dans la Bible.
  • Présenter les notions d’inspiration, d’histoire du salut,
  • Présenter le statut des prophètes et des sages,
  • Expliquer le rapport entre l’Ancien et le Nouveau Testament.
  • Répondre à la question fondamentale qui se pose avec celle de la révélation : quel visage de Dieu paraît dans la Bible et quelle conséquence cette reconnaissance a-t-elle sur la lecture du texte.

 

Acquis pédagogiques :

  • Avoir compris les raisons et les motivations d’une lecture qui nourrit l’esprit et le cœur.
  • Pouvoir distinguer un prophète d’un sage, dans la Bible.
  • Pouvoir expliquer la théorie de l’inspiration
  • Pouvoir montrer le rapport du Nouveau Testament à l’Ancien.

 

Modalités d’évaluation :

  • Un quizz de synthèse
  • Un devoir écrit (5 pages) en traitant un sujet au choix parmi ceux proposés.
  • Un examen en présentiel à la fin du semestre.

Plan du cours

Introduction au cours

Étape I. Invitation à la lecture

  • 1. Ouvrir le Livre
  • 2. Le malheur d’une ignorance

Étape II. Premier regard sur la Bible

  • 1. La singularité de la Bible
  • 2. Unité du livre
  • 3. Inscription dans l’histoire
  • 4. La Bible et la vérité
  • Conclusion

Étape III. Au péril de la science

  • 1. Histoire d’un conflit
  • 2. La Tradition de l’Église
  • 3. L’inspiration de l’Écriture
  • Conclusion

Étape IV. Quelle histoire sainte ?

  • 1. Le Dieu des pères, le Dieu un
  • 2. L’exil et le royaume
  • 3. Alliance et élection
  • Conclusion

Étape V. De l’Évangile aux évangiles

  • 1. Les faits et leur interprétation
  • 2. Une solution rigoureuse
  • 3. La Tradition apostolique
  • Conclusion

Étape VI. L’accomplissement des Écritures

  • 1. L’obéissance qui rend libre
  • 2. Un choix résolu
  • 3. La nouveauté de l’Alliance
  • 4. La nouvelle alliance
  • Conclusion

Etape VII. Vision d’avenir

  • 1. La venue du Règne de Dieu
  • 2. L’épreuve et le feu
  • 3. Une histoire d’amour

Conclusion
Pour finir

  • 1. Pourquoi ?
  • 2. Comment ?

Bibliographie

1 – Une Bible complète, avec des introductions aux différents livres bibliques, et des notes de lecture (Attention aux éditions mineures ou de poche, pratiques mais sans notes).

  • “La Bible de Jérusalem” (BJ; Editions du Cerf). Certainement la meilleure en ce qui concerne les notes de lecture et les multiples références qu’elle propose pour aider la compréhension de tel texte biblique par d’autres textes bibliques

  • “La Traduction Oeucuménique de la Bible” (TOB ; Editions du Cerf et Société Biblique Française), réalisée par des spécialistes protestants et catholiques.

  • “La Bible des Peuples” (Hachette), une traduction et des notes volontairement simplifiées pour permettre le meilleur accès possible aux textes bibliques.

 

2 – Quelques outils :

  • Le “Vocabulaire de Théologie Biblique” (Cerf) : de nombreux articles sur des notions bibliques importantes, avec à chaque fois une partie consacrée à l’AT, une autre au NT. De nombreuses références sont données.

  • “La Bible”, par André Paul (Collection Repères pratiques ; Nathan). Clair et très bien présenté avec 5 parties: Bible et Bibles ; Histoire ; AT ; NT ; Textes ; Interprétations.

  • “Pour lire la Bible”, J.-P. Bagot; J.-Cl. Dubs.

  • “Pour lire l’Ancien Testament”; “Pour lire le NT”, d’Etienne Charpentier (Cerf).

  • « Les Evangiles, textes et commentaires » (Bayard Compact) : quatre commentaires particulièrement clairs et accessibles réunis en un seul volume (L’Evangile de Matthieu, par Claude Tassin ; L’Evangile de Marc, par Jacques Hervieux ; L’Evangile de Luc, par Hugues Cousin ; L’Evangile de Jean, par Alain Marchadour).

  • A noter également la Collection “Tout Simplement” (Editions de l’Atelier) où chaque volume est consacré à un thème : “Saint Paul” par Paul Bony, “Jésus-Christ”, par Y. Chabert et R. Philibert ; “L’Eglise” par H. Danet et C. Royon ; “La Messe” par R. Cabié ; “Le Peuple de la Bible”, par G. Sindt ; “Les miracles” par C. Perrot…

  • Les “Cahiers Evangiles” (Editions du Cerf), 60-70 pages consacrées à un thème, un livre Biblique… Plus de 160 numéros sont déjà parus…

  • “Lectures bibliques, aux sources de la culture occidentale” d’Anne-Marie Pelletier (Cerf) : de très bonnes études de textes bibliques importants.