DOMUNI UNIVERSITAS

Astrologie et religion au Moyen Age

Astrologie et religion au Moyen Age

NTH180033 A plusieurs reprises, nous avons rencontré dans nos lectures la célèbre prédiction de bouleversements politiques et religieux pour l’année 1789. Sa mention était toujours réduite à quelques mots, accompagnée de la référence « Concordantia astronomie cum hystorica narratione (1414). 

 

Crédits ECTS: 6
Professeur : Denis Labouré

Description

Comme son titre l’indique, le présent travail de recherche a pour objet la lecture de la Concordantia astronomie cum hystorica narratione (1414) insérée en annexe. Ce texte cristallise des données théologiques et astronomiques interprétées dans le contexte particulier du Grand Schisme.

 

L’objet de la présente recherche

  • Examiner les sources et les débats qui alimentèrent la réflexion de Pierre d’Ailly. La substance de la Concordantia montre la convergence de deux fleuves principaux.

  • L’origine et la transmission de la théorie des grandes conjonctions, l’outil astronomique/astrologique sur lequel le cardinal fonde les datations de la fresque historique qui fait l’objet de la Concordantia.

  • Évoquer les rapports entre la puissance absolue et la puissance ordonnée de Dieu tels que Pierre d’Ailly les envisage.

Plan du cours

 

Préface de Giuseppe Giacomo Nastri 

 

Introduction  

 

Partie I. Les sources de la pensée de Pierre d’Ailly  

1. Des débuts de l’ère chrétienne à l’évaluation d’Isidore de Séville  

2. L’approche médiévale (du XIIe siècle au XIVe siècle) 

3. Des débats du XIIIe siècle aux critiques du XIVe siècle  

4. La papauté d’Avignon et l’astrologie  

5. L'objet de la Concordantia                                                              

6. Albumasar et son œuvre  

7. L’origine de la théorie des grandes conjonctions 

8. La théorie des conjonctions : exposé  

9. L’Occident latin reçoit la théorie des grandes conjonctions 

 

Partie II. Les axes forts du texte  

1. Astrologie : ce que la Concordantia en retient 

2. La théorie des grandes conjonctions dans la Concordantia  

3. Avant la Concordantia, le Vigintiloquium   

4. L’analyse de la Concordantia  

5. Après la Concordantia  

  

Partie III. Synthèse théologique  

1. La théologie naturelle de Pierre d’Ailly  

2. Quelques libres réflexions sur le temps et la nature  

 

Conclusions