DOMUNI UNIVERSITAS

L'esprit et le droit

L'homme qui marche

L'homme qui marche 11 janvier 2015

Dans Freud en Italie, le penseur Gérard Haddad écrit de très belles pages sur l'homme qui marche.

"L’émergence, ou mieux, la divergence de l’espèce ne provient pas d’une transformation du cerveau, mais de celle … du pied, partie la plus spécifique à l’homme"... dit-il. Et de reprendre les propos de l'anthropologue Leroi-Gourhan selon lequel ce n'est pas la main humaine qui offre une différence fondamentale entre l'humain et les autres primates, mais le pied". Le pied, la marche, est le propre de l'humain. Non pas une instabilité psychologique, mais sa nature même. En témoigne "l'incroyable vitesse avec laquelle l'espèce humaine diffusa de son lieu d'origine, l'Afrique orientale, jusqu'aux confins du monde".

Prendre la route, marcher, c'est renouer avec sa propre nature, avec son humanité.

« Quand son appartenance au genre humain, quand sa dignité lui paraît menacée, l’homme qui prend sa route, retrouve dans la marche (réelle ou symbolique) un recours contre cette menace, un ressourcement ».

Et de citer l'Ecriture : le départ d'Abraham qui partit sans savoir où il allait, l'itinérance des Hébreux à la recherche de la terre promise, le retour d'exil de ceux qui cherchent leur patrie, sans jamais y avoir été, la naissance du Christ au cours d'un voyage ... Autant de déplacements et de passages symboliques.

L'homme qui marche va toujours chercher plus loin, au-delà de lui, aimanté par une promesse. Cette recherche physique est une métaphore, qui pointe vers une autre recherche : intellectuelle, spirituelle.

L'homme qui marche est "la marque de l'humain".

En ce 11 janvier 2015, alors que des millions de personnes, citoyens anonymes ou chefs d'Etat, vont se mettre en route et marcher ensemble, à Paris comme aux quatre coins du monde, dans chaque petite ville de province, dans les capitales, alors qu'elles vont répondre avec leurs pieds à la violence déshumanisée, à la barbarie des faits, à l'obscurcissement des consciences, nul besoin de démonstration pour s'en convaincre davantage.

 



« Le plus récent Le plus ancien »