DOMUNI UNIVERSITAS

La terre, en Palestine/Israël, une vérité à deux visages

La terre, en Palestine/Israël, une vérité à deux visages

La diversité et la complexité des situations au Proche-Orient et, tout particulièrement en « Terre Sainte » ramènent sans cesse à la question de « la terre », lieu, somme et produit d’un conflit des imaginaires entre les trois religions dites monothéistes.

Crédits ECTS: 3
Professeur : Patrice Sabater, CM

INTRODUCTION au cours La Terre en Palestine/Israël

1ère Partie Une Terre biblique en héritage... quand l’Histoire s’écrit du mythe à la réalité

A. Vocabulaire de la « Terre Sainte »
B. L’origine de l’Histoire d’Abraham commence par une Parole de Dieu
L’Appel d’Abraham se déroule entre deux Appels : Gn 12-19 et Gn 12,1-25,11
Abraham et la Terre
Abraham selon les trois traditions monothéistes
C. Moïse, la sortie d’Egypte vers la Terre Promise
Le « prophète » d’un peuple sans terre...
Moïse monarque de substitution ?
La fin de l’Exil de Babylone
Moïse et la construction d’Israël
D. David et la royauté en Israël
La vie de David écrite comme une propagande royale
David se choisit une Capitale : Jérusalem
Le Royaume de David constituant l’extension maximale de la Terre Promise : Eretz Israël
E. Jésus, la Terre et le Royaume de Dieu
Jésus est le fils de cette Terre
Jésus-Christ et la géographie sacrée
Une extension qui ne connaît aucune frontière spatiale
F. La Terre biblique sous l’angle de la critique contemporaine
Une « Nouvelle Histoire » en Israël qui ouvre des champs nouveaux
Contre champs...

2ème Partie Un bassin méditerranéen désenchanté...

A. Une approche binaire du Monde
B. Des modèles culturels en lutte..., notion identitaire en crise et déconstruction de la notion de « territorialité »
C. Une notion identitaire en crise
Notion d’identité
Identité et appartenance
L’identité d’appartenance dans le Monde arabe
D. Une dimension émotionnelle au cœur des conflits : quand l’affect régit le cœur de l’Homme
Un imaginaire musulman qui se radicalise
Un imaginaire judéo-israélien qui se radicalise également...
Le conflit israélo-palestinien
E. Un Monde qui se réécrit...
 Les mythemakers
Une lecture des évènements selon deux angles opposés

3ème Partie Une Terre pour deux Peuples : une dramaturgie en deux actes

A. Préliminaires à la naissance du sionisme
B. Naissance du sionisme dans le contexte européen de la montée des extrêmes
Une marge de manœuvre pour enraciner le rêve sioniste
Le rêve dans le concret de l’installation en Eretz Israël
Un accueil palestinien plutôt réservé...
C. Morale, éthique politique et la « Question Arabe » : La position de Martin Buber
« La Question Arabe »
La question morale
D. Avènement du sionisme : Eretz Israël, un Droit inaliénable sur la Terre d’Israël
E. Constatations sur la percée de l’idéologie sioniste et le Retour en Terre Promise
F. Des peuples qui prennent conscience d’eux-mêmes...
 Le Peuple Juif
Le Peuple Palestinien

4ème Partie De la terre rêvée à la terre appropriée

A. Le Juif et son histoire
 Le temps de la souffrance et de la victimologie chez les Juifs
L’Etat d’Israël aux confluences du rapport victimaire
Le statut de victime a changé de camp
B. Les Palestiniens se perçoivent comme des victimes
Une terre qu’il faut pourtant quitter...
L’impossible retour
C. Les mythes, les images et les mots ; l’autre bataille
Le poids de l’image
La peur de l’Autre
D. Les Arabes chrétiens de Palestine
 Les Arabes chrétiens de Palestine. Leur présence sur cette terre
Un corpus de textes chrétiens importants: le texte œcuménique du Kairos Palestine

5ème Partie Géopolitique de la terre et Droit du sol

A. L’Espace
B. La Terre pour le judaïsme et la communauté juive
Le Droit du sol selon le judaïsme rabbinique...
La Halakha
Espace et territorialité
C. La Terre pour l’islam et la communauté musulmane
 L’espace sacré en Terre Sainte pour l’islam
Une valorisation a minima de la terre par l’islam
La terre conquise : autorité politique et subsistance économique
Le sol conquis dans la pensée islamique
D. Le Palestinien et son rapport charnel à la terre
Le village comme première entité d’appartenance
Création du « Jour de la Terre »
E. La politique d’Israël et son rapport à la terre
L’appropriation du sol
Rendre invisible par l’effacement des traces
Un dispositif législatif et réglementaire
Le Mur ou « barrière de sécurité »
La politique foncière de l’Etat d’Israël

CONCLUSION

A. Des mythes et des hommes au cœur d’un conflit
B. Eléments imbriqués et conditions d’exaspération