DOMUNI UNIVERSITAS

Evenement

12 avril - 7 juin 2021

E-séminaire : SEM60 Dieu ou le chemin du retour au paganisme. Reflexion sur la foi en Afrique.

E-séminaire : SEM60 Dieu ou le chemin du retour au paganisme.  Reflexion sur la foi en Afrique.

Présentation

Dieu ou le chemin de retour au Paganisme, à l’origine, l’auteur, Norbert Kalindula, s’inspire des problèmes qu’engendre la foi chrétienne en Afrique, comme la dichotomie qui sépare le contenu évangélique de son exercice au cours de la vie quotidienne dans les communautés ecclésiales. D’où l’ambigüité flagrante comme preuve  de la superficialité et de non assimilation de contenu  de foi. 

Une telle appréhension, loin d’envisager une possible rédemption, est en elle-même périlleuse ; car, d’une part, elle est l’objet de perversion, vu l’éloignement du contenu évangélique et son inadéquation par rapport au vécu quotidien du chrétien ; d’autre part, elle est la cause du syncrétisme religieux par lequel les chrétiens se livrent à des pratiques qui n’ont rien à voir avec la foi. Alors que serait donc le nouveau visage de la foi en Dieu et ses enjeux en Afrique ? Quelles sont les possibilités pour des bases fermes et inébranlables ? Que serait alors la place de la foi chrétienne et de son engagement en Afrique aujourd’hui ? C’est autour de ces questionnements que sera articulé ce séminaire.

 

Objectifs

  • Faire connaître les problèmes liés à l’exercice de la foi chrétienne en Afrique.
  • Faire découvrir l’ambigüité de la foi en Afrique  
  • Epingler quelques problèmes de la foi en Afrique.
  • Montrer comment construire les bases de la foi centrée sur les évangiles.

  

Acquis de l’apprentissage

CONNAISSANCES

  • Connaître les problèmes auxquels fait face la foi en Afrique.
  • Découvrir le vrai visage de Dieu
  • Comprendre la dualité entre foi chrétienne et le vécu de l’Africain.

  

COMPETENCES

  • Etre capable de concilier la foi et la raison.
  • Etre capable d’expliquer la dualité entre foi chrétienne et la vie concrète en Afrique.
  • Etre capable d’expliquer les causes du syncrétisme religieux.