DOMUNI UNIVERSITAS

L'équilibre psycho-spirituel

L'équilibre psycho-spirituel

NTH18032 Qu’il s’agisse de nos humeurs ou de nos idéaux, nous oscillons tous entre « présomption » et « abattement », « agitation » et « repos », notait Blaise Pascal, autrement dit, et à des degrés divers, entre désir et renoncement, excitation et dépression. Mais, s’il existe une bipolarité inhérente à la nature humaine, quelle en est l’explication ? Et sommes-nous capables de nous équilibrer ?

Ce cours expose le recentrage intime vécu et enseigné par les mystiques catholiques, et le compare aux perspectives défendues par d’autres religions, par le chamanisme, par des hérésies, par des sectes, et par des courants majeurs de la philosophie ou de la psychologie. Nous aurons pour but de comprendre ce qu’est une personne équilibrée et de faire ressortir les aspects psycho-spirituels du discernement mis en œuvre par le catholicisme.

Crédits ECTS: 6

Professeur : Jean-Michel Cosse

Description 

NTH18032 Un fil directeur solide (l’analyse des phénomènes psychologiques de bipolarité, de dissociation et de recentrage) nous permettra d’aborder, sans risque de dispersion, une grande variété de thèmes et d’écoles de pensée.

Plan du cours 

 

Introduction : la bipolarité du désir humain

I. Comment la bipolarité du désir humain structure les phénomènes sectaires

1.     Dominants et dominés

2.     Sectes et perversions

3.     Les sectes et l’hystérie

4.     Les sectes et la psychasthénie

5.     Toute religion est-elle une secte qui a réussi ?

6.     Déférences mystiques et soumissions sectaires

 

II. Comment la bipolarité du désir humain structure la philosophie et les sciences de l’homme 

1.     Y a-t-il un rapport entre philosopher et délirer ?

2.     Psychanalyse et oppression

3.   Exemples de pensées ayant échoué à s’équilibrer : bouddhisme, taoïsme, naturalisme, psychanalyse, marxisme, existentialisme sartrien, déconstruction derridienne

4.     L’esprit de contradiction

5.     Ethnocentrisme et ethnorelativisme : deux violences contraires

 

III. Le recentrage psycho-spirituel des mystiques catholiques

1.     L’équilibre de la foi catholique

2.     Savoir distinguer entre dépressions et purifications

3.     Les désordres comportementaux observés chez les malades mentaux, les satanistes, les chamanes et les mystiques catholiques : quelles similitudes et quelles différences ?

4.     Extases pathologiques, extases mystiques et « expériences de mort imminente »

 

Conclusion : Science et éthique