DOMUNI UNIVERSITAS

Crédits ECTS:
Professeur :

Une théologie pour les enfants par les « sans voix »

Le grand conseil des animaux

Un jour, il y a de cela très longtemps, les animaux de la Bible décidèrent de tenir un grand conseil pour débattre de leurs problèmes.
L’un d’eux prit la parole et dit : “Notre vie est monotone, et nous devenons comme les hommes, tristes et moroses. Chaque jour recommence comme le précédent, nous nous devons de réagir !

Le coq, ménestrel accompli, sortit sa mandoline et s’écria : « Faisons une pièce de théâtre ! » Puis il gratta ses cordes d’une manière toute nouvelle : il venait d’inventer le flamenco ! « Ollé ! » Caqueta la poule, suivie par le cormoran jouant des castagnettes avec son bec...
« Attention », souffla la sardine, « nous allons tomber dans l’opérette marseillaise »
Un éclat de rire collectif emplit le jardin d’une rumeur joyeuse ! Cette sardine ! Chaque fois qu’elle ouvrait la bouche, c’était pour cracher une bulle très amusante !
Une voix lointaine prit la parole : “Nous avons des choses à dire, à faire comprendre et à raconter. Si nous nous taisons toujours, ignorés même par nos maîtres, qui pourra connaître les merveilleuses histoires vécues par certains d’entre nous ?”
La taupe s’enfuit sous terre. A part creuser des galeries et manger les pissenlits par les racines, elle ne savait rien faire d’autre.
Le paon partit également disant d’un air dédaigneux : « ça y est ! Ça recommence, ce sont toujours ceux qui ont fait des études qui vont être au premier rang de la scène ! Ils critiquent les hommes, mais ils ne sont pas très différents ! Ils nous font eux aussi la leçon » En signe de révérence il étala sa queue en panache, puis se retira en haut du cèdre qui lui servait de maison. De là, il les observerait tranquillement...
Le pou, la puce et bon nombre d’autres animaux se sentirent exclus et s’en allèrent aussi sans se faire remarquer. Cela devenait trop intellectuel pour eux, ils préféraient retourner à leurs activités et continuer d’ennuyer les hommes.

Finalement, quelques-uns seulement restèrent : une brebis, un jeune ânon, un coq, très heureux de raconter ce qui lui était arrivé, une colombe suivie de très près par un bouc et un agneau, un cochon, un serpent, un charmant poisson et enfin, une chouette et un chameau.
Ils avaient matière à raconter chacun une histoire, et cela promettait d’être un moment très intéressant !

Ainsi débute l’Evangile des animaux, ces contes spirituels pour enfants que vous pouvez retrouver dans la série des Minithéo


Archibald le coq de saint Pierre
La Chouette et le chameau
La brebis perdue
La Colombe et le bouc (1)
La Colombe et le bouc (2)
Le cochon
Le poisson de Théophile
Placide l’ânon des Rameaux
Le serpent