DOMUNI UNIVERSITAS

Histoire dominicaine. Cours 1 : Campagne de prédication et Fondation de Prouilhe : 1206-1207

Histoire dominicaine. Cours 1 : Campagne de prédication et Fondation de Prouilhe : 1206-1207

IN160-1

Crédits ECTS: 3
Professeur : Barbara Estelle Beaumont O.P.

cours 1 : Campagne de prédication et Fondation de Prouilhe : 1206-1207

Ce cours traite d’une période d’à peine plus d’un an : 1206-1207. En faisant une étude détaillée d’un laps de temps limité, les étudiants peuvent apprécier l’importance et la valeur d’une lecture approfondie des sources dont nous disposons. De cette période de la « préhistoire » de l’Ordre très peu de sources primaires nous sont parvenue. Les sources primaires sont des documents rédigés par des personnes directement impliquées dans les événements en question, ou bien des documents officiels (par exemple une bulle papale) concernant ces événements. Dans ce cours, la lettre du Pape Innocent III datée de novembre 1206 est l’unique source primaire dont nous disposons. Les autres sources, mêmes du XIIIe siècle (par exemple Jourdain de Saxe, et Pierre des Vaux de Cernay) sont des sources contemporaines mais secondaires, parce que leurs auteurs n’étaient pas présents aux événements en question. Dans ces cours les documents tirés de sources secondaires proviennent de siècles différents. Ceci est dans le but de donner aux étudiants un sens du développement de l’historiographie dominicaine. C’est-à-dire, de « l’histoire de l’histoire ». Les historiens présentent les mêmes événements différemment, selon l’époque où ils vivaient.

Par exemple, Jean de Réchac au XVIIe siècle va raconter la fondation de Prouilhe autrement que ne le fait Lacordaire au XIXe. Il est important de se rendre compte de ces différences pour avoir un sens du développement de l’Ordre à travers les façons de comprendre et de présenter ses débuts.

Il devient vite clair que les historiens ne sont pas toujours d’accord entre eux. Cela peut s’expliquer en fonction des sources différentes dont chacun disposait, mais aussi être lié à la personnalité et au point de vue sociopolitique ou religieux de l’historien. En tout cas, quand il s’agit du XIIIe siècle, le manque de documents fiables rend presque impossible la formulation de certitudes. De telles limitations font partie de la réalité de l’étude de l’histoire. Néanmoins quelques dates nous sont connues de façon quasi certaine, par exemple celle de la fondation du monastère de Prouilhe, mais quant à évaluer la motivation ou l’état d’esprit de Dominique à cette époque, nous entrons dans une problématique beaucoup plus complexe.
Voilà pourquoi il convient d’étudier une gamme de textes aussi large que possible.

Des sujets pour réflexion/débat en groupe (facultatif) sont présentés à la fin de chaque partie de l’unité de cours et, à la fin, les étudiants qui ont choisi de soumettre des travaux écrits trouveront les questions proposées.

A la suite de ce cours :

cours 2 : Où était Dominique ? 1207-1215

cours 3 : Fondation de l’Ordre des prêcheurs 1215-1217