DOMUNI UNIVERSITAS

(ECTS نظام النقاط (الاعتمادات:
أستاذ:

De même, en lisant un peu plus attentivement Qo 3,1-15 on observe que les lexies « un temps pour » (עֵת לְ) et « siècles » (עֹלָם : Qo 3, 11bα) prennent chez l’auteur un sens très original par rapport à leur champ sémantique habituel dans l’AT.
En partant de l’hétérogénéité stylistique et de l’éclectisme littéraire que révèle l’analyse des emplois atypiques deחֲלוֹם (Qo 5,2.6a) et de עֹלָם (Qo 3, 11bα) le cours montre le Qohélet comme un homme du dialogue intellectuel entre judaïsme et hellénisme. Le Qohélet est, tout à la fois, un croyant lucide dont la foi se refuse à tout compromis et un homme attentif aux productions littéraires des cercles philosophiques de son temps. Son ouverture autogérée à la philosophie grecque peut validement servir de modèle d’inspiration non seulement pour le dialogue (intra et) inter-religions, mais aussi pour l’interculturalité et pour l’établissement des rapports exempts d’aliénation dans le transfert des technologies.
 

PLAN DU COURS Qohélet

Introduction générale

Première partie –  Préambule, Préliminaires et Prolégomènes


Chapitre 1 – Préambule   Le Qohélet, un livre de sagesse biblique

1.1 – La notion biblique de sagesse
1.2 – Origine ou contexte d’émergence de la littérature sapientielle biblique :
les milieux de sages
1.3 – Le corpus sapientiel biblique (genre littéraire ; vocabulaire ; visée théologique)
1.4 – La littérature sapientiale en dehors du corpus sapientiel biblique
1.5 – Conclusion : un regain d’intérêt général pour la sagesse biblique


Chapitre 2 – Préliminaires    Les méthodes de l’exégèse moderne et post-moderne du Qohélet

2. 1. – Panorama des méthodes exégétiques d’analyse du texte
2. 1. 1 – Les méthodes synchroniques
– L’analyse narrative ou narratologique
– L’intertextualité ou l’analyse canonique du texte
2. 1. 2 – Les méthodes diachroniques
– La critique du genre
– La critique des formes du texte
– L’analyse rhétorique du texte
– la critique littéraire ou critique des sources
– La critique ou l’analyse comparative
– La critique des traditions du texte
– La critique de la composition et de la rédaction du texte (Redaktionsgeschichte)
2. 1. 3 – La méthode anachro-synchronique : l’analyse pragmatique ------25
2. 1. 4 – Les méthodes achroniques :
– L’analyse structuraliste
– L’analyse sémiotique
2. 2. – Convergences des méthodes d’analyse exégétique : la critique de la constitution organique de la péricope
• La délimitation du texte
• L’Analyse linguistique, syntaxique et stylistique
• L’analyse philologique et sémantique
• La traduction du texte
• L’unité, la structure et segmentation du texte
• L’Analyse du contexte littéraire immédiat en amont et en aval du texte
• L’Analyse du contexte littéraire global voire canonique du texte
• L’Analyse comparative synoptique du texte
• La critique textuelle ou la reconstruction du texte original
2.3. – Spécificités des méthodes exégétiques d’analyse du texte
2. 3. 1 – Les méthodes synchroniques
– L’analyse narrative ou narratologique
– L’intertextualité ou l’analyse canonique du texte
2. 3. 2 – Les méthodes diachroniques
– La critique des formes du texte
– La critique du genre
– L’analyse rhétorique du texte
– la critique littéraire ou critique des sources
– La critique ou l’analyse comparative
– La critique des traditions du texte
– La critique de la composition et de la rédaction du texte (Redaktionsgeschichte)
2. 3. 3 – La méthode anachro-synchronique : l’analyse pragmatique
2. 3. 4 – Les méthodes achroniques :
– L’analyse structuraliste
– L’analyse sémiotique

Chapitre 3 – Prolégomènes     La mention littéraire deחֲלוֹם en Qo 4,17-5,6 entre judaïsme et hellénisme : un modèle d’inspiration pour le transfert des technologies (en Afrique)

3.0 – Introduction
3.1 – Les aspérités littéraires de la mention deחֲלוֹם en Qo 5,2.6a
3. 1. 1 – L’énigme de la mention deחֲלוֹם en Qo 5,2.6a
3. 1. 2 – Les équivoques et les apories de l’interprétation deחֲלוֹם en
Qo 5,2.6a : un défi herméneutique ?
3. 1. 3. 1 – Qo 5,2.6a : les tentatives de correction de M
3. 1. 3. 2 – Qo 5,2.6a : glose, citation ou parenthèse
3. 1. 3. 3 – Critique des solutions proposées
3. 1. 3 – Nos conjectures de départ et hypothèse de solution au
problème littéraire de la mention de חֲלוֹם] en Qo 5,2.6a

3.2 – Les enjeux sémantiques de la mention deחֲלוֹם en Qo 4,17-5,6
3. 2. 1 – Qo 4,17 - 5,6 : structure
3. 2. 2 – Le sens deחֲלוֹם en Qo 5,2.6a
3. 2. 3 – La sémantique deחֲלוֹם en Qo 5,2.6a : indice d’une polémique
qohélétienne contre les songes
3. 2. 3. 1 – La sémantique deחֲלוֹם en Qo 5,2.6a :
une fonction critique
3. 2. 3. 2 – La sémantique deחֲלוֹם en Qo 5,2.6a :
une polémique en parallèle à 1 Rois 3,5-12 et
2 Ch 1,7-12
3. 2. 3. 3 – L’omission deחֲלוֹם en 2 Ch 1,7 parallèle
littéraire de 1 R 3,5 : un indice non qohélétien
de la polémique contre les songes en Qo 5,2.6a

3.3 – Les enjeux littéraires de la mention deחֲלוֹם en Qo 4,17-5,6 : une ouverture autogérée et un dialogue fécond d’inter-culturalité
3. 3. 1 – La mention de חֲלוֹם en Qo 5,2.6a : un indice qohélétien d’un
enracinement vétérotestamentaire
3. 3. 2 – La mention de חֲלוֹם en Qo 5,2.6a : un indice qohélétien d’une
inter-compénétration fructueuse entre judaïsme et hellénisme
3. 3. 3 – La mention de חֲלוֹם en Qo 5,2.6a : un modèle d’ouverture
interculturelle autogérée et féconde

 

 

Deuxième partie – La mention littéraire deעֹלָם en Qo 3,11 entre judaïsme et hellénisme : un modèle d’inspiration pour le transfert des technologies en Afrique


Introduction

 

Chapitre 1 –  L’énigme de la mention littéraire de עֹלָם en Qo 3,11 :  problématique

 

1.1 – Le problème de l’emploi de עֹלָם en Qo 3, 11bα
1.2 – Histoire de la recherche
1.2.1 – Présentation de l’histoire de la recherche
1.2.1.1 – Qo 3,11ba : les tentatives de correction de M
1.2.1.2 – Sens temporel de עֹלָם en Qo 3,11bα :
la durée ou l’éternité
1.2.1.2.1 – La durée
1.2.1.2.2 – L’éternité
1.2.1.3 – Sens spatial de עֹלָם en Qo 3,11bα : le monde
1.2.1.4 – Sens holistique de עֹלָם en Qo 3,11bα
1.2.2 – Conclusion de l’histoire de la recherche : résultats et critique
1.3 – Solution proposée dans ce cours
1.3.1 – Hypothèse de départ et démarche à suivre
1.3.2 – Qo 3,1-15 : texte
1.3.3 – Délimitation et structure de Qo 3,1-15

Chapitre 2 – Le temps fini : corrélation entre temps et événements / actions
עֵת et זְמָן comme structure sémantique

2.1 – Sémantique de עֵת en Qo 3,2-8 : le temps comme concours de circonstances
2.1.1 – Qo 3,2 : temps (עֵת) et accès à l’existence ou à la non-existence
2.1.2 – Qo 3,3 : temps (עֵת) et destruction ou restauration
2.1.3 – Qo 3,4 : temps (עֵת) et joie ou d’affliction
2.1.4 – Qo 3,5 : temps (עֵת) et violence, production économique ou reproduction humaine
2.1.5 – Qo 3,6 : temps (עֵת) et acquisition, possession ou perte
2.1.6 – Qo 3,7a : le temps (עֵת) et le binôme déchirer – coudre
2.1.7 – Qo 3,7b : le temps (עֵת) et le binôme se taire – parler
2.1.8 – Qo 3,8a : le temps (עֵת) et le binôme aimer – haïr
2.1.9 – Qo 3,8b : le temps (עֵת) et le binôme paix – guerre
2.1.10 – Corrélation entre temps (עֵת) et événements / actions
2.2 –Distinction et complémentarité sémantiques entre עֵת et זְמָן : le rapport à la durée
2.3 – Un sème commun à עֵת et זְמָן : le rapport au monde


Chapitre 3 – Le temps infini : corrélation entre temps et monde, Qo 3,11  Sémantique de עֹלָם

3.1 – Analyse sémantique de עֹלָם en Qo 3,11bα
3.1.1 – La durée : un sème de עֹלָם en Qo 3,11bα
3.1.2 – Pérennité et perpétuité
comme caractéristiques de עֹלָם en Qo 3,11bα
3.1.3 – Le rapport au monde : un sème de עֹלָם en Qo 3,11bα

3.2 – Les enjeux littéraires de la signification de עֹלָם en Qo 3,11bα
3.2.1 – Analyse rédactionnelle de Qo 3,1-15 : peut-on discerner des influences grecques sur ce passage ?

3.2. 2 – L’influence de la pensée philosophique grecque
sur Qo 3,11bα : une rencontre
avec le stoïcien Chrysippe de Soles
3. 2.2. 1 – Le temps comme mouvement du monde
3. 2. 2. 2 –Le temps comme durée totale :
pérennité et perpétuité

3. 2. 3 – QO 3,11ba : date ou contexte historique
3. 2. 3. 1 – Temps cyclique et liturgique
3. 2. 3. 2 – Temps linéaire et cosmique
3. 2. 3. 3 – Temps en Qohélet
3. 2. 3. 4 – Temps en Qo 3,11

Conclusion générale