DOMUNI UNIVERSITAS

(ECTS نظام النقاط (الاعتمادات:
أستاذ:


Séminaire de philosophie.  Phénoménologie

Le corps est une des notions centrales de la phénoménologie allemande et française. Posée dès les Recherches logiques, cette question semble inextriquablement liée chez Husserl à celles de l’intentionnalité, du sens et de la relation à autrui et au monde. Si la phénoménologie consiste en un effort pour retourner « aux choses elles-mêmes », on comprend que la sensation d’être ou de posséder son corps fasse partie des donnés les plus immédiats sans lesquels aucune relation au monde n’est pensable.
Le geste phénoménologique a cependant cette vocation particulière de s’affranchir d’un conditionnement par exemple exclusivement scientifique ou culturel et de dégager les modalités intentionnelles propres à chaque phénomène de se donner. Le corps fait ainsi l’objet d’un traitement spécifique en tant qu’il apparaît à la fois comme objectif, délimitable, voire mathématisable, et comme vécu, subjectif, senti, éprouvé, c'est-à-dire irréductible à un discours scientifique.
Cette distinction du corps (objectif) et de la chair (vécue) est un des acquis les plus essentiels de la phénoménologie husserlienne qui agit en retour sur nombre de notions telles que le sens ou la relation intersubjective. On peut ainsi penser qu’elle brise d’emblée la lecture idéaliste des Ideen en présentant au contraire une pratique husserlienne très concrète et soucieuse du détail des ontologies régionales. Pourtant, elle n’est pas assumée comme en témoignent les multiples hésitations de Husserl.
C’est ce parcours qu’on prétend comprendre ici en partie, tout en s’inspirant d’une des lectures les plus exigeantes en la matière : celle de Merleau-Ponty. Il a en effet été un des premiers lecteurs de Husserl et s’est emparé du dualisme chair et corps pour le retravailler. C’est donc à sa lecture critique mais aussi à sa reprise originale que l’on veut s’attacher ici, en consacrant les deux dernières étapes du séminaire au philosophe français. On pourra ainsi suivre le parcours d’un couple conceptuel sur plusieurs décennies jusqu’au concept ontologique de chiasme chez Merleau-Ponty.

Plus précisément, on cherchera dans ce séminaire à répondre aux 3 questions suivantes :
1. Comment définir phénoménologiquement le corps ?
2. En quoi nous ouvre-t-elle à un nouveau type d’intentionnalité ?
3. Est-il possible alors de modifier l’ontologie qui masquait la différence du corps et de la chair ?


Pour chaque étape, vous devrez lire mon cours et obligatoirement les textes mentionnés ci-dessous. Ils réclament une lecture précise et attentive.
Vous aurez également intérêt à approfondir certaines des références indiquées en notes de bas de pages de mon cours.

Bibliographie obligatoire de l’étape 1 :

• Husserl, Idées directrices pour une phénoménologie, II, Recherches phénoménologiques pour la constitution, § 18 : p 90 à 109, p 115, p 119 à 126
• Husserl, Méditations cartésiennes, § 44 et 45

Bibliographie obligatoire de l’étape 2 :

• Husserl, La terre ne se meut pas. Recherches fondamentales sur l'origine phénoménologique de la spatialité de la nature, p 16 à 20 et p 36 à 42
• Husserl, Idées directrices pour une phénoménologie, II, Recherches phénoménologiques pour la constitution, § 56 e) et h)

Bibliographie obligatoire de l’étape 3 :

• Merleau-Ponty, Le philosophe et son ombre
• Merleau-Ponty, La structure du comportement, p 157-171
• Merleau-Ponty, Le visible et l’invisible, p 173 à 188

Bibliographie obligatoire de l’étape 4 :

• Merleau-Ponty, La prose du monde, p 101 à 121
• Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, p 459 à 462
• Merleau-Ponty, Sens et non-sens, p 66 à 68

4 étapes

Etape 1 : 8 octobre – 22 octobre 2015
Etape 2 : 23 octobre – 7 novembre 2015
Etape 3 : 8 novembre – 22 novembre 2015
Etape 4 : 23 novembre – 7 décembre 2015
Conclusion : le 8 décembre 2015

Professeur

Le séminaire est animé par Matthieu Dubost professeur agrégé et docteur en
philosophie.

Modalités pédagogiques

- Une bibliographie sera donnée au point de départ du séminaire. Un portefeuille de lecture sera également fourni.
- Prévoir au minimum 7h de travail personnel par étape.
- Le séminaire se déroule à distance sur la plate-forme d’enseignement de Domuni (moodle.domuni.eu). Chacun se connecte à son heure, et travaille à son rythme, selon le calendrier défini.
- Au point de départ de l’étape, le professeur soumet à la lecture, à l’approfondissement et à la recherche de chaque participant des textes de base. Il pose également des questions. L’étudiant est alors invité à préparer une contribution structurée, selon les consignes (environ 4000 caractères avec les espaces). Les contributions sont postées au maximum à la fin de la première semaine.
- La seconde semaine est consacrée à l’apprentissage du débat et de la discussion, sous la supervision du professeur.
- La note finale tient compte de la qualité des 4 contributions obligatoires et de la qualité de présence à la phase de débat et à la discussion.

Niveau

Ce séminaire est destiné aux étudiants de Master en Théologie.

Avec accord de la direction des études, des étudiants d’autres niveaux peuvent s’y inscrire.

Le séminaire peut accueillir quelques auditeurs libres intéressés le sujet du séminaire.
Le nombre de places est volontairement limité pour permettre la bonne qualité pédagogique du séminaire.

Renseignements et inscriptions

Auprès du Secrétariat des Etudes : assistante@domuni.eu
Etudiants réguliers de DOMUNI (LMD) : pas de frais d’inscription.
Auditeurs libres : 200 euros
Chèque à l’ordre de DOMUNI,
à envoyer à : DOMUNI, 160 rue d’Esquerchin, 59500 Douai