DOMUNI UNIVERSITAS

(ECTS نظام النقاط (الاعتمادات:
أستاذ:

Présentation générale du cours

Le cours s’articulera autour de 4 pôles ou moments essentiels correspondant à 4 crises majeures de l’Eglise ancienne :

Il a été divisé en deux volumes afin de diminuer la lourdeur du chargement en ligne.

Ce volume développera la première partie du cours :

- I- La "Gnose" (IIe IIIe s.) et la première théologie chrétienne, marquée par Irénée de Lyon et Origène. Il s’agit de réfuter Valentin et Marcion.

Le volume 2, étudiera les parties 2, 3, et 4.

- II- L’arianisme (IVe s.) et la réflexion christologique. S’illustreront Athanase et Hilaire de Poitiers, les Cappadociens, Jérôme et Jean Chrysostome. Les adversaires à réfuter sont Arius, Eunome et Apollinaire.

- III- Le Pélagianisme, en occident (fin IVe s. début Ve s.)  ; Augustin développe, en opposition à Pélage, sa doctrine de la grâce et de la liberté. Ses adversaires sont Célestius, disciple de Pélage, et Julien d’Eclane. En orient, le débat est christologique (Ve s.) avec la montée du nestorianisme et du monophysisme ; Nestorius et Eutychès en sont les partisans. Les réfuteront entre autres Léon le Gd et Cyrille d’Alexandrie. Jésus, le Christ sera confessé "vrai Dieu et vrai homme" au Concile de Chalcédoine (451).

- IV- La crise monothéliste (VIIe s.) marquera le terme du grand débat christologique. Maxime le Confesseur est le génial théologien qui maintiendra contre Sergius (le patriarche) et Honorius (l’empereur), la doctrine de la double volonté humaine et divine du Christ. C’est bien par l’acquiescement de la volonté humaine du Fils de Dieu fait homme que notre salut a pu se réaliser.

Plan du cours

Introduction

1. Théologie patristique et Patrologie
2. Le Concile Vatican II et les Pères
3. Tableau d’ensemble

Première Partie. De la "prétendue Gnose au nom menteur" à la Gnose chrétienne

A. Le contexte dans lequel s’élabore le premier discours chrétien

1. Le Judéo-christianisme
2. Le Gnosticisme
3. Le discours chrétien : des Pères Apostoliques (P.A.) à Irénée de Lyon

B. La Tradition et la Règle de la foi

1. Le dogme avant le dogme : la Règle de la foi
2. Les formes de la Règle de la foi : "l’ordre de la Tradition" (St Irénée)
3. La succession apostolique, gage du maintien de la Règle de la foi*
4. La norme de la "règle de la foi"

C. Le contenu de la Tradition : Règle de foi et Symboles

1. Les fonctions du Symbole dans l’Eglise
2. Genèse et histoire des Symboles et confessions de foi
3. Situation des confessions de foi à l’époque des P.A
4. Le mariage des formules christologiques et trinitaires
5. En Occident : le vieux Symbole romain dit "Symbole des Apôtres"
6. En Orient : vers le Symbole de Nicée-Constantinople
7. Les nouvelles générations de Symboles
8. Les structures du Symbole

D. Le discours chrétien aux IIe et IIIe s : une réflexion sur l’œuvre du salut à partir des Ecritures

1. Relecture des Ecritures et argument prophétique (herméneutique patristique)
2. Les Apologistes ou le Christianisme au regard de la raison
3. Irénée de Lyon : une "économie" trinitaire du salut en Jésus-Christ

E. De l’ « économie » à la théologie (IIIe s.)

Introduction
1. L’Adoptianisme et le Modalisme monarchiens aux IIe et IIIe s
2. La question du nombre en Dieu : Justin et Hippolyte
3. Economie et théologie trinitaire chez Tertullien
4. Origène et la théologie du Verbe (Logos) de Dieu