DOMUNI UNIVERSITAS

(ECTS نظام النقاط (الاعتمادات:
أستاذ:

Mots clés :

vertus, prudence, thomisme, théologie morale, théologie médiévale, Thomas d’Aquin, morale, jugement, agir

Format : A4, fichier PDF, 128 pages, 481 Ko

Présentation du cours

L’objectif de ce cours est l’étude de la vertu de "prudence". Après l’étude du sens actuel du mot "prudence et de son emploi dans l’histoire de la philosophie, Thierry-Marie Hamonic se penchera sur l’origine puis la reformulation par Saint Thomas pour aboutir à une étude théologique de cette vertu.

La prudence a connu un destin bien singulier dans l’histoire de la philosophie morale. Après avoir été exaltée comme la vertu reine chez Aristote, la morale moderne l’a exilée en dehors du champ de la morale, pour n’être plus, avec Kant, qu’une simple habileté technique dans le choix des moyens. Après avoir analysé l’origine de cette relégation dans la morale kantienne (Introduction), le chapitre 1 - la prudence selon Aristote - étudie l’apparition de la phronèsis dans la philosophie grecque, et comment Aristote en est venu à la considérer comme la vertu suprême dont dépendent toutes les vertus morales.

Avec le christianisme, la prudence doit céder la place à la charité, tandis que de nouveaux acteurs de l’agir, - notamment la volonté, la loi divine, la conscience…- bouleversent la géographie de l’agir humain. Le chapitre 2 - la problématique thomasienne - se propose justement de présenter cette nouvelle carte de l’agir moral, redessinée par S. Thomas, dans laquelle la prudence, désormais vertu cardinale, doit trouver sa place. Le chapitre 3 - la prudence en elle-même - essaie de dégager le spécifique de l’acte de la prudence, notamment par rapport au jugement de conscience avec lequel elle semble faire double emploi. Le chapitre 4 - la prudence en action -, entend présenter les conditions concrètes de son exercice, ses ressources, et les différentes phases de l’action où elle est amenée à intervenir.

Niveau du cours

Second cycle

Pré-requis

Philosophie, premier cycle de théologie

Sommaire

INTRODUCTION

I LES DIFFICULTES DU LANGAGE
II SITUATION DE LA PRUDENCE DANS LA PHILOSOPHIE DE KANT

CHAPITRE I AUX ORGINES DE LA PHILOSOPHIE DE LA PRUDENCE : ARISTOTE

I LA PRUDENCE PRE-ARISTOTELICIENNE
II LA PRUDENCE ARISTOTELICIENNE

CHAPITRE II : REFORMULATION THOMASIENNE DU PROBLEME DE LA PRUDENCE

I LA PRUDENCE HUMILIEE
II LA PRUDENCE PARMI LES VERTUS CARDINALES ; PLAN DU TRAITE

CHAPITRE III LA PRUDENCE EN ELLE-MEME

I LE SPECIFIQUE DE LA VERTU DE PRUDENCE
II L’ŒUVRE ET LE POINT D’INSERTION DE LA PRUDENCE
III LE POINT D’ANCRAGE DE LA PRUDENCE

CHAPITRE IV : LA PRUDENCE EN ACTION

I LA BONNE DELIBERATION ET SES PARTIES INTEGRANTES
II LES VERTUS ET PARTIES INTEGRANTES DU BON JUGEMENT
III LA PRUDENCE PRESCRIPTIVE