DOMUNI UNIVERSITAS

(ECTS نظام النقاط (الاعتمادات:
أستاذ:

Le premier cours consacré à Ste Catherine de Sienne, femme dominicaine, présentait essentiellement la « préhistoire », c’est à dire, le développement d’une institution dans l’Ordre des Prêcheurs qui permettrait à des consacrés vivant dans le monde, de partager et de vivre du charisme de son fondateur. Dans ce deuxième cours, le but est de voir de quelle manière Catherine Benincasa vécut les valeurs dominicaines qu’elle avait professées en devenant mantellata rattachée au couvent de l’Ordre à Sienne.
  • L’article clé par Mary O’Driscoll op invite à la réflexion à propos de la “théologie vécue” de Catherine de Sienne, et nous éclaire sur la façon de vivre dans le monde et dans l’Eglise de son temps de notre sainte qui n’avait guère reçu d’instruction formelle.
  • Le long extrait de la biographie par le Bienheureux Raymond de Capoue nous révèle sa relation intime à saint Dominique et aux autres saints de son Ordre, ses œuvres de charité. L’article du Père André Duval op en est le complément.

Ste Catherine reçue en audience par le Pape

Vous penserez peut-être que les différents articles se répètent, et cela est vrai jusqu’à un certain point, mais le but est de présenter à l’étudiant une variété de perspectives autour d’une question importante. Il revient à l’étudiant d’exercer son propre jugement pour discerner la vérité ou la probabilité historique.

Enfin le deuxième article de Mary O’Driscoll op élargit la perspective, et à partir de l’exemple de Catherine, tire des implications concernant le rôle de la femme dans l’Eglise.
Catherine de Sienne n’était aucunement révolutionnaire ou iconoclaste, néanmoins elle fut un instrument d’innovation qui nous parle encore aujourd’hui.

Le troisième cours sur Catherine de Sienne, aura pour but de montrer comment ces mêmes valeurs dominicaines sont transmises dans ses écrits : Le Dialogue, les lettres et les oraisons que nous avons de sa plume.