DOMUNI UNIVERSITAS

(ECTS نظام النقاط (الاعتمادات:
أستاذ:

Présentation du cours

La norme est l’idée centrale de la pensée de Michel Foucault. C’est à partir d’elle qu’il étudie la société moderne. Il distingue la norme d’autres formes de pouvoir. Il la distingue du permis, de la souveraineté liée à la mort.

A partir de la norme, Foucault étudie différentes institutions, le travail, l’école, l’armée, l’hôpital, la prison, la sexualité. La norme donne naissance à différents personnages, le malade, le délinquant, le fou, le pervers, l’homosexuel. Nous sommes ici face à une épistémè.

Dans L’Archéologie du savoir, Foucault définit l’épistémè « Par épistémè, on entend, l’ensemble des relations pouvant unir à une époque donnée, les pratiques discursives qui donnent lieu à des figures épistémologiques, à des sciences, éventuellement à des systèmes formalisés ; le mode selon lequel dans chacune de ces formations discursives se situent et s’opèrent ces passages à l’épistémologisation, à la scientificité, à la formalisation. » .

L’épistémè n’est pas une fatalité. Il est possible de lutter contre le pouvoir. Foucault est à la fois un professeur au Collège de France et un militant selon les propos du Nouvel Observateur lors de sa mort.

  • 1. Quelle est la spécificité de la norme ?
  • 2. Pourquoi la notion de norme caractérise-t-elle le monde moderne ?
  • 3. Quelle lutte est possible face au pouvoir normatif ?

Plan du cours

Étape 1 La Normalité et le Pathologique

  • 1. La maladie : un ordre naturel
  • 2. Les épidémies
  • 3. La clinique
  • 4. L’anatomo-clinique
  • Conclusion

Étape 2 Les Anormaux

  • 1. L’union des trois figures
  • 2. Une origine : le monstre
  • 3. L’indiscipliné
  • 4. L’enfant masturbateur
  • 5. Le fou comme anormal
  • Conclusion

Étape 3 Le Fou comme anormal

  • 1. La folie comme déraison
  • 2. L’anormalité comme aliénation
  • Conclusion

Étape 4 Le Délinquant comme anormal

  • 1. Normalisation et sanction
  • 2. Normalisation et discipline
  • 3. Moralisation et normalisation
  • 4. Examen et normalisation
  • 5. La constitution de la figure du délinquant
  • 6. La fonction de l’anormal
  • 7. Le carcéral
  • Conclusion

Étape 5 Le Pervers

  • 1. L’origine de la normalisation
  • 2. Qui ?
  • 3. Comment ?
  • 4. Une extension de la perversion
  • Conclusion

Étape 6 Une problématisation de la normalité

  • I. La philosophie comme activité engagée
  • 2. L’événementialisation
  • 3. Une résistance au pouvoir
  • 4. Une pratique de soi contestatrice
  • Conclusion